BFMTV

Emmanuel Macron cherche des donateurs pour financer En Marche!

Emmanuel Macron en visite au musée Soulages, à Rodez.

Emmanuel Macron en visite au musée Soulages, à Rodez. - Rémy Gabalda / AFP

Contrairement à tous les autres partis politiques, le mouvement En Marche!, fondé par Emmanuel Macron, ne compte ni élus ni financement publics. Collectes de fond, dîners, l'ancien ministre de l'Economie met tout en œuvre pour remplir les caisses.

Alors qu'il a démissionné du gouvernement il y a plusieurs semaines, Emmanuel Macron doit récolter de l'argent pour son mouvement politique En Marche! s'il veut se lancer dans une campagne présidentielle. Celui qui a devancé François Hollande dans les sondages a décidé de faire tout son possible pour récolter des fonds.

De Londres à Paris pour remplir le porte-monnaie

Entre ce jeudi et vendredi, il a participé à trois levées de fonds ainsi qu'à une réunion d'adhérents En Marche avec une centaine d'adhérents. Ce déplacement fait partie des initiatives nécessaires au fondateur d'"En Marche!" puisque son mouvement n'aurait récolté que 3.000 dons, soit près de 700.000 euros - un chiffre que son entourage ne confirme pas - alors que son meeting à la Mutualité, le 12 juillet dernier, avait coûté 200.000 euros.

Alors que loyers de son QG situé dans la tour Montparnasse, lui coûteraient 9.000 euros par mois, ses différents déplacements, notamment en Seine-Saint-Denis et les salaires de son équipes viennent eux aussi s'ajouter aux comptes d'Emmanuel Macron. Pour les payer et ainsi continuer à en effectuer, l'ancien banquier a choisi d'organiser des dîners en petit comités dans le but de convaincre les gros donateurs de lui verser jusqu'à 7.500 euros, la limite autorisée. En dehors de ces quelques techniques de renflouage, il envisagerait également de demander une cotisation aux 75.000 adhérents du mouvement.

Macron séduit

En Marche! a réuni de nombreux soutiens depuis la démission de l'ancien ministre. D'après les équipes dirigeantes, citées par Le Figaro, près de 12.000 personnes auraient été séduites par le mouvement depuis la démission d'Emmanuel Macron. Ils auraient notamment été 2.000 à s'y rallier le soir-même. Le nombre total d'inscrits s'élève aujourd'hui à 75.000 adhérents.

Julie Breon avec Jérémy Trottin