BFMTV

Pierre Bergé "revoterait" pour François Hollande

Pour Pierre Bergé et d'autres artistes engagés dans la campagne de François Hollande, le candidat devenu président ne déçoit pas.

Pour Pierre Bergé et d'autres artistes engagés dans la campagne de François Hollande, le candidat devenu président ne déçoit pas. - -

REPORTAGE - Un an après l’élection de François Hollande que pensent les artistes et personnalités de la culture qui l’ont soutenu? Ceux qui étaient présents à la Bastille le 6 mai 2012 revoteraient-ils pour lui aujourd’hui? BFMTV a rencontré Jean-Michel Ribes, Pierre Bergé et les autres.

Revoteraient-ils pour lui? Un an après l’élection de François Hollande que pensent les artistes et personnalités de la culture qui l’ont soutenu? BFMTV est allé interroger Jean-Michel Ribes, Macha Méril ou encore Pierre Bergé. Tous affirment qu'ils revoteraient pour François Hollande sans hésiter. Guy Bedos se montre, lui, plus critique à l'égard du président.

"Le meilleur homme dans cette situation compliqué"

Jean-Michel Ribes l'affirme: "je ne suis pas de ceux qui sautent du bateau quand il y a la tempête". Même discours pour Macha Méril, qui lui conserve sa "confiance", ou encore Pierre Bergé qui "revoterait s'il le faut pour François Hollande". Les fidèles du 6 mai le sont donc restés et continuent à penser, comme Jean-Michel Ribes "qu'il est le meilleur homme dans cette situation compliquée".

Dominique Besnehard est lui aussi "confiant", et "sent et sait que François Hollande est un homme d'Etat".

"Pas l'homme du rôle"

Guy Bedos, en revanche estime que François Hollande "n'est pas l'homme du rôle" et fustige "ses hésitations, ce côté un pas en avant deux pas en arrière". L'humoriste se dit déçu des soixante promesses du candidat "et qu'on soit loin du compte".

"Minute, tempère Macha Méril. Attendons un peu, un an ce n'est pas beaucoup, ce qu'il fait ira au-delà de son mandat". Pour Pierre Bergé, "on ne peut pas réenchanter un rêve français dans une situation aussi compliquée et aussi difficile". Jean-Michel Ribes pense, lui, "qu'il va petit à petit, telle la tortue, arriver avant tous ces lièvres impatients".

Pour changer de métaphore, Dominique Besnehard estime que "la pièce est bonne, l'interprète est bon, mais la mise en scène ne va pas".


À LIRE AUSSI:

>> Hollande: seuls 24% des Français se disent satisfaits de son action

>> Hollande, quel "nouveau temps du quinquennat"?

Floriane Olivier et Yaëlle Benaïm et Yohan Pariset