BFMTV

Loi Travail: Hollande exclut un retrait mais promet des "améliorations"

François Hollande a exclu jeudi un retrait du projet de loi Travail car il n'est pas encore présenté, mais reconnaissant qu'il y aurait "forcément" des "corrections à établir" et soulignant que "le CDI doit être la voie normale pour entrer dans l'entreprise".

François Hollande a exclu jeudi tout recul sur le texte réforme du code du travail. "Il n'a pas encore été présenté" en Conseil des ministres, a rappelé le chef de l'Etat à Moissy-Cramayel où il visitait une entreprise au lendemain des manifestations qui ont mobilisé, partout en France, plus de 200.000 personnes contre le texte porté par la ministre du Travail Myriam El Khomri.

Lors d'une table ronde quelques minutes auparavant, le président de la République avait jugé que "la loi peut être améliorée, il y a forcément des éclaircissements à donner, des corrections à établir par rapport à ce qui pouvait être mis dans une première intention."

"Même si un certain nombre de principes ont été posé, il va y avoir des améliorations", a poursuivi François Hollande alors que sa majorité réclame des modifications et que certains syndicats demandent l'abandon pur et simple. 

"On prépare un texte (...) qui n'est pas encore connu (...) C'est sur ce texte que le Parlement aura à se prononcer. L'idée n'est pas de retirer ce qui n'a pas encore été présenté. (...) La vie ce n'est pas de se retirer, ni de retirer. La vie c'est d'avancer", a-t-il affirmé. 

"Le texte sera présenté en Conseil des ministres le 24 mars prochain", a confirmé François Hollande.

"Le CDI doit être la voie normale pour entrer dans l'entreprise"

Pour autant, "depuis plusieurs jours, une concertation est ouverte à ma demande, pour apporter des réponses aux interrogations, des améliorations, des précisions".

"C'est sur la confiance que doit s'établir ce texte avec les employeurs, les organisations syndicales et les salariés. Une confiance qu'il faut donner notamment à la jeunesse, a expliqué le chef de l'Etat devant les salariés de l'entreprise Forsee Power (et des caméras) en Seine-et-Marne. Ce qui a été fait depuis 2012 c'est de donner pour l'éducation, le logement, l'insertion du monde du travail plus de moyens et d'ampleurs à ce qui existe".

"La jeunesse est notre avenir, a expliqué François Hollande avant de juger que "le CDI doit être la voie normale pour entrer dans l'entreprise. Ce n'est pas le cas aujourd'hui". Enfin, interrogé sur la taxation des CDD, il a répondu: "taxer les CDD, ce n'est pas dans le texte aujourd'hui".
S.A.