BFMTV

Selon Macron, Mélenchon est bien "d’extrême gauche"

Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron. - Capture d'écran BFMTV.

Invité de BFMTV pour son "Entretien d’embauche" ce lundi matin, Emmanuel Macron a estimé que oui, Jean-Luc Mélenchon était bien "d’extrême gauche". Interrogé par Jean-Jacques Bourdin pour savoir si le candidat de la France insoumise devait être catalogué ainsi, le candidat d’En Marche! a répondu:

"D’évidence. Il ne m’a pas semblé qu’il était du centre-gauche ou du centre-droit, ou alors je suis mal informé. Il a des propositions extraordinairement radicales sur le plan de la fiscalité, de la propriété, sur le plan des principes."

L’ancien ministre de l’Economie a également considéré que le discours de Jean-Luc Mélenchon sur les questions internationales et européennes était "exactement le discours du Parti communiste français des années 1950. C'est celui qui propose la paix, mais la paix de Moscou". Une allusion aux position parfois conciliantes du fondateur du Parti de gauche vis-à-vis de la Russie.

La dénégation de Mélenchon

Dimanche, Jean-Luc Mélenchon s’était justement défendu d’être "d’extrême gauche". En réponse à ses rivaux à la présidentielle qui lui collent cette étiquette, il avait ironisé auprès du Parisien:

"J’entends ou je lis qu’on me dépeint comme quelqu’un d’extrême-gauche. Si c’est le cas, je me demande ce que devient Poutou (Philippe Poutou, le candidat du Nouveau parti anticapitaliste, NDLR)".

G. de V.