BFMTV

Présidentielle: les Français d'Outre-mer et de l'étranger ont ouvert le bal

Des files d'attente interminables se sont formées à Montréal.

Des files d'attente interminables se sont formées à Montréal. - Catherine Legault / AFP

Les premiers bulletins de vote pour le second tour de l'élection présidentielle ont été déposés dans les urnes ce samedi par les Français d'Outre-mer et de l'étranger. Dans certaines villes, comme à Montréal, la mobilisation a entraîné la formation de files d'attente de plusieurs centaines de mètres.

Les Français d’Outre-mer et de l’étranger étaient appelés à se rendre aux urnes ce samedi pour le second tour de l’élection présidentielle. Dès midi (8 heures heure locale), les 4.966 inscrits de Saint-Pierre-et-Miquelon étaient les premiers attendus pour se prononcer en faveur de l’un des deux finalistes. À la mi-journée, la participation y était de 26,45%, contre 25,61% lors du premier tour.

La Guyane et les Antilles ont également commencé à voter. En Guyane, le taux de participation s’élevait à 19,92% à la mi-journée, en légère hausse par rapport au premier tour (18,93%) mais en baisse si l’on se réfère à l’élection présidentielle de 2012 (22,11%). La Polynésie conclura les opérations puisqu’elle sera la dernière à ouvrir ses bureaux de vote ce samedi. Wallis-et-Futuna ainsi que la Nouvelle-Calédonie ne voteront, quant à eux, qu’à compter de dimanche.

Les Français de l'étranger également appelés aux urnes

De leur côté, les 1,3 million de Français de l’étranger se sont également mobilisés. À Montréal, certains patientaient déjà une heure avant l’ouverture. Devant le collège Stanislas, une file d’attente de 2km s’est formée sous les averses éparses, ce qui n’a pas pour autant altéré la bonne humeur des électeurs.

À New York aussi, les ressortissants français se déplacent aux urnes depuis 14 heures (8 heures heure locale) pour exercer leur devoir de citoyen dans l'un des neuf bureaux de vote. Moins nombreux qu'à Montréal, les votants n'ont pas été ralentis par d'interminables queues comme leurs homologues montréalais.

En métropole, 66.546 bureaux de vote ouvriront dimanche entre 8 heures et 19 heures, soit une heure plus tard qu'il y a cinq ans. Ceux installés dans certaines grandes villes resteront ouverts jusqu'à 20 heures.

P.L avec AFP