BFMTV

Présidentielle: Estrosi appelle à voter Macron

-

- - GEORGES GOBET / AFP

Selon les résultats du premier tour de l'élection présidentielle, François Fillon est éliminé. Emmanuel Macron et Marine Le Pen se seraient qualifiés pour le second tour. Dès les premières annonces des résultats, les ténors de la droite appellent à voter pour le candidat de En Marche.

Emmanuel Macron et Marine Le Pen s'affronteront au second tour de l'élection présidentielle, selon les premières estimations. Depuis l'annonce des résultats, de nombreuses voix à droite appellent à se rallier au candidat d'En Marche dans l'optique de faire barrage à Marine Le Pen. 

La maire de Bordeaux s'est exprimé peu avant 21h. Alain Juppé a demandé à voter pour Emmanuel Macron contre "l'extrême droite qui conduirait la France au désastre". 

"Sans hésiter, je choisis ce (dimanche) soir d'apporter mon soutien à Emmanuel Macron dans son duel avec l'extrême droite, une extrême droite qui conduirait la France au désastre", a déclaré le maire LR de Bordeaux, qui a toujours refusé le "ni-ni" face au Front national.

Dans un communiqué publié sur Twitter, Christian Estrosi a rapidement appelé à voter pour Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle.

"Ce soir je suis triste. Pour la première fois depuis le début de mon engagement politique, le candidat de ma famille politique n'est pas au second tour de l'élection présidentielle. (...) Tout en restant fidèle à ma famille (...) J'ai toujours défendu l'idée que la campagne devait se concentrer sur l'élimination de Marine Le Pen au deuxième tour"

Estrosi: "Pas une voix ne doit lui faire défaut"

"J'appelle donc tous les citoyens de notre pays à voter en faveur d'Emmanuel Macron. Il est désormais le candidat de tous les républicains. Pas une voix ne doit lui faire défaut". 

Baroin et NKM voteront Macron "à titre personnel"

De son côté, François Baroin, membre de campagne de François Fillon, a indiqué dimanche qu'il voterait "à titre personnel" pour Emmanuel Macron.

"A titre personnel, je voterai naturellement Emmanuel Macron", a indiqué le sénateur-maire (LR) de Troyes sur TF1. "Nous tiendrons un bureau politique, nous ferons barrage au Front national", a-t-il ajouté.

Même son de cloche du côté de NKM, concurrente de François Fillon pendant la primaire de la droite et du centre. Elle qui critique la ligne du ni-ni, appelle à voter pour le candidat d'En Marche!

"Une grande déception. Une pensée pour tous les militants qui se sont battus dans une campagne difficile. (...) C'est une campagne inédite, les deux grandes forces politiques du pays voient leur candidat éliminé. Une pensée amicale pour François Fillon. C'est Emmanuel Macron qui affrontera Marine Le Pen. J'ai toujours contesté la ligne du 'ni-ni'. A titre personnel, je voterai et j'appellerai à voter pour Emmanuel Macron."

Wauquiez: "On paie cher les affaires"

Laurent Wauquiez, vice-président du parti Les Républicains, appelle lui à ne pas voter pour Marine Le Pen. 

"C'est une défaite rude. On paie cher les affaires. Ce ne sont pas nos idées qui ont été battues. Je demande à ceux qui nous ont fait confiance de ne pas voter pour Marine Le Pen."

Le président LR de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand a appelé dimanche à voter pour Emmanuel Macron "sans état d'âme et sans ambiguïté" pour ne pas "jouer avec le feu face aux risques de l'extrême droite" au second tour de l'élection présidentielle.

Pécresse "triste et déçue"

Valérie Pécresse, présidente LR de la région Ile-de-France, s'est dite "triste et déçue" et ajouté que "pour faire barrage à Marine Le Pen" elle voterait Emmanuel Macron, mais se battrait "pour nos idées au législatives".

"Je suis triste parce que les idées auxquelles je crois, de réformes audacieuses et de restauration de l'autorité de l'Etat, ne seront pas défendues au deuxième tour", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Emmanuel Macron et Marine Le Pen devraient être au second tour de l’élection présidentielle, selon des estimations Elabe pour BFMTV. Le candidat d’En Marche! a récolté 23,7% des suffrages, la présidente du FN 22%. Au coude à coude, Jean-Luc Mélenchon et François Fillon ont recueillis 19,5% des voix. Benoît Hamon est crédité de seulement 6,5%.

Elodie Hervé