BFMTV

Pour qui vont voter les électeurs de Mélenchon au second tour?

Jean-Luc Mélenchon, le 23 avril.

Jean-Luc Mélenchon, le 23 avril. - AFP

Le 7 mai prochain, jour du second tour de l'élection présidentielle, le vote des sympathisants de Jean-Luc Mélenchon sera particulièrement scruté. Selon l'institut de sondages Elabe, plus de 30% de ses électeurs sont encore indécis.

Arrivé quatrième au soir du premier tour de la présidentielle, dimanche, avec 19.60% des voix, Jean-Luc Mélenchon n'a pas donné de consigne de vote, préférant s'en remettre à la décision de ses militants. Et ce alors que les deux autres grands perdants de la soirée, François Fillon et Benoît Hamon, ont appelé à voter Emmanuel Macron dès leur première prise de parole.

16% pour Marine Le Pen

Dès lors, et si le candidat de La France insoumise ne revient pas sur sa décision d'ici le 7 mai, le choix de ses électeurs pour le second tour sera particulièrement scruté. D'autant plus que nombre d'entre eux n'ont pas encore pris leur décision.

En effet, selon un sondage de l'institut Elabe pour BFMTV et L'Express publié ce mardi, 53% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon se reporteraient sur Emmanuel Macron au second tour, tandis que 16% se tourneraient plutôt vers Marine Le Pen. "Les ressorts protestataires du vote Mélenchon peuvent profiter à l'extrême droite", fait valoir Yves-Marie Cann, directeur des études politiques chez Elabe. 

31% d'indécis

Par ailleurs, selon cette enquête, 31% des électeurs du candidat de La France insoumise seraient encore indécis quant à leur choix pour le 7 mai, ce qui en fait une cible que les deux camps encore en lice devraient se disputer pendant cet entre-deux-tours. "C'est une réserve de voix tant pour Marine Le Pen que pour Emmanuel Macron, qu'il va falloir aller chercher pendant ces dix jours de campagne", résume Yves-Marie Cann. 

>> Reports de voix selon le dernier sondage Elabe

L'analyse détaillée du vote de dimanche démontre que les jeunes votants ont majoritairement plébiscité le candidat de La France insoumise. 

Selon un autre sondage Elabe réalisé pour BFMTV, les jeunes âgés de 18 à 24 ans, qui pour beaucoup participaient à leur premier scrutin présidentiel, se sont prononcés en majorité pour Jean-Luc Mélenchon, à 27%, tandis que le candidat ne s'est attiré que 18% des votes chez les 35-49 ans, et 14% chez les plus de 65 ans.

A.S.