BFMTV

Marine Le Pen traite François Fillon de "merde" dans la presse italienne

Marine Le Pen, le 19 février 2016.

Marine Le Pen, le 19 février 2016. - Patrick Kovarik - AFP

Le Corriere della Sera rapporte que Marine Le Pen aurait traité François Fillon de "merde". Le Front national dément et plaide une erreur de traduction. Le journaliste italien, contacté par BFMTV.com, confirme les propos de la candidate.

Le Front national a apporté vendredi après-midi un ferme démenti aux affirmations du quotidien italien Corriere della Sera, selon lequel Marine Le Pen aurait qualifié François Fillon de "merde". Pourtant, le journaliste italien qui a réalisé l'entretien confirme que la candidate a tenu ces propos. Contacté par BFMTV.com par téléphone, Aldo Cazzullo est définitif:

"C'est ce qu'elle a dit. J'ai écrit ce que j'ai entendu", explique-t-il, évoquant une conversation informelle. 

Incitée à réagir sur l'appel de François Fillon à voter pour Emmanuel Macron, et le fait que le candidat Les Républicains parle de la "violence" et de "l'intolérance" du Front national, Marine Le Pen aurait répondu: "Ce sont des merdes. Je suis désolée, mais il ne me vient aucun autre terme." 

-
- © Capture d'écran Corriere della Sera

Le Front national plaide une mauvaise transcription

Le directeur de la campagne de Marine Le Pen, David Rachline, a rapidement démenti que de tels propos aient été tenus, indiquant que le journaliste italien à l'origine de l'interview avait "confirmé qu'il avait mal compris et retranscrit les propos en cause". 

Frédéric Chatillon, salarié de la campagne et ami de Marine Le Pen, a lui aussi volé à la rescousse de la candidate. Vivant à Rome, celui-ci a indiqué sur Twitter qu'il avait assisté à la rencontre et affirmé qu'elle avait plutôt dit: "Fillon a appelé à voter Macron car il est dans la merde."

L.A. avec Charlie Vandekerkhove