BFMTV
Présidentielle

"De quoi a-t-il peur?": Bertrand tacle "l'hypocrisie" de Macron qui tarde à déclarer sa candidature

Le président de la région Hauts-de-France a estimé ce mercredi que "tout le monde (avait) compris que c'était un candidat qui parlait".

"De quoi a-t-il peur?" Depuis le Louvre-Lens ce mercredi, où Emmanuel Macron se trouvait en déplacement, Xavier Bertrand a vertement tancé le chef de l'État, notamment sur le fait qu'il n'ait pas encore déclaré sa candidature à la présidentielle, qui ne fait guère de doutes.

Le président Les Républicains (LR) de la région Hauts-de-France a notamment fustigé "l'hypocrisie" du chef de l'État: "Tout le monde a compris que c'était un candidat qui parlait ici", a-t-il taclé.

"Un déplacement électoral n'a pas à être pris en charge par la République, certainement pas, et il est temps que cette hypocrisie cesse. De quoi a-t-il peur?", a également cinglé le soutien de Valérie Pécresse à la présidentielle, candidat malheureux à la primaire de la droite. "Je crois qu'il a peur de la colère qui continue à monter dans le pays, et dont il est responsable", a ajouté Xavier Bertrand.

Macron diffère son annonce de candidature

Dans un entretien paru dans La Voix du Nord ce mercredi, mis en ligne mardi soir, Emmanuel Macron, bien qu'il ait déjà concédé son "envie" d'être candidat à la présidentielle début janvier, a à nouveau botté en touche et différé son annonce de candidature.

"J'ai d'abord l'obsession que la phase aiguë de l'épidémie et le pic de la crise géopolitique actuelle soient derrière nous", a notamment justifié le chef de l'État. "Je ne peux pas raisonnablement expliquer aux Français que je vais m'adonner à ce temps démocratique important, alors que je leur ai dit que je serai président jusqu'au bout et que nous avons une crise à la frontière ukrainienne qui menace notre sécurité collective", a-t-il ajouté.
Clarisse Martin Journaliste BFMTV