BFMTV

Congrès LR pour la présidentielle: Guillaume Peltier votera Éric Ciotti

Guillaume Peltier à Romorantin-Lanthenay dans le Loir-et-Cher, le 20 janvier 2020

Guillaume Peltier à Romorantin-Lanthenay dans le Loir-et-Cher, le 20 janvier 2020 - GUILLAUME SOUVANT © 2019 AFP

Après avoir affiché son soutien à Xavier Bertrand avant le bureau politique du parti, l'ex-numéro deux du parti Les Républicains a indiqué qu'il votera en faveur d'Éric Ciotti.

L'ex-numéro deux de LR Guillaume Peltier indique samedi qu'il votera pour Éric Ciotti au premier tour du congrès des Républicains qui choisiront leur candidat à la présidentielle la semaine prochaine.

Opposé à l'idée d'une primaire, il avait affiché son soutien à Xavier Bertrand (ex-LR) en juin, avant un très attendu bureau politique du parti qui devait lancer le compte à rebours pour la présidentielle de 2022. Un choix qui lui avait valu d'être rétrogradé de sa fonction de numéro deux de LR. Il était depuis resté silencieux.

"Fidélité à la droite forte"

Alors que les adhérents de LR ont finalement choisi la voie d'un congrès pour départager les candidats, du 1er et 4 décembre, il dit samedi dans un entretien au Parisien "apprécie(r) particulièrement deux personnalités: Xavier Bertrand pour sa capacité à battre Emmanuel Macron et Éric Ciotti pour la fidélité à la droite forte que j'ai fondée". "Un congrès, c'est aussi fait pour trancher la ligne politique: j'ai donc décidé d'apporter mon parrainage et de voter au premier tour pour Éric Ciotti", indique-t-il.

Le député explique son choix par le fait qu'"Éric Ciotti est celui qui a le mieux compris la nécessité d'une vraie droite", et "plus son score sera haut, plus la droite républicaine s'ouvrira à tous les électeurs de droite".

"Je ne souhaite plus d'étanchéité avec les électeurs d'Éric Zemmour et de Marine Le Pen. Comment prétendre réparer la France si nous mettons de côté 40 % des Français ?", argumente-t-il.

Interrogé sur un possible ralliement à Éric Zemmour, il fait valoir que la question n'est pour lui "en rien à la hauteur du défi". "J'assume de le connaître depuis quinze ans et de le voir régulièrement. La dynamique qu'il a représentée est le symbole du vide que nous avons laissé. À nous de renouer avec l'espérance de la victoire d'une vraie droite", dit-il.

"Une maison commune de tous les électeurs de droite"

Et d'appeler à "trois actes fondateurs pour 2022": d'abord proposer "un programme commun à tous les électeurs de droite" autour des idées de "patriotisme face à l'islamisme", "travail face à l'assistanat", "liberté face à la bureaucratie", "concorde nationale face à la tyrannie des minorités".

Puis "posons les fondations d'une maison commune de tous les électeurs de droite", exhorte-t-il.

Outre son soutien à Xavier Bertrand, Guillaume Peltier avait fait des vagues en interne fin mai en assurant "porter les mêmes convictions" que le maire de Béziers Robert Ménard, proche du RN, et en demandant "le rétablissement de la Cour de sûreté" qui pourrait placer en rétention sans possibilité d'appel dans les dossiers de terrorisme.

F.R. avec AFP