BFMTV

SONDAGE BFMTV - Municipales 2020 à Marseille: LR et le RN en position de force, LaREM largement distancée

Une vue aérienne de Marseille.

Une vue aérienne de Marseille. - AFP

Les Républicains et le Rassemblement national arrivent en tête du premier tour, selon un sondage Elabe. Les potentiels candidats de La République en marche pâtissent d’une faible notoriété et d’une dispersion de l’électorat d’Emmanuel Macron.

Qui succèdera à Jean-Claude Gaudin? Maire de Marseille depuis 1995, l’élu Les Républicains codera son fauteuil en mars prochain, à l’occasion des élections municipales. Et pour l’heure, la droite reste en position de force en vue du premier tour, en duel avec le Rassemblement national, selon un sondage Elabe réalisé pour BFMTV et La Tribune publié ce vendredi.

A droite, l’institut de sondage a testé deux candidatures: celle de la présidente de la métropole et du conseil départemental des Bouches-du-Rhône Martine Vassal, et celle du sénateur Bruno Gilles, dont la notoriété est moindre dans la cité phocéenne.

Quelle que soit la configuration du premier tour évaluée, la première réaliserait de meilleurs scores en cas de candidature unique des Républicains: entre 28,5% et 29,5%, contre seulement entre 21% et 22,5% pour son rival. Dans tous les cas, LR est pour l’instant loin des 37,6% réalisés par Jean-Claude Gaudin avec sa liste d’union de la droite en 2014.

Un sondage Elabe sur les élections municipales de 2020 à Marseille, publié le 27 septembre 2019.
Un sondage Elabe sur les élections municipales de 2020 à Marseille, publié le 27 septembre 2019. © Elabe / BFMTV

Le Rassemblement national apparaît de son côté proche de ses scores habituels. L’actuel maire des 13e et 14e arrondissements, Stéphane Ravier, recueille entre 20,5% et 23% des intentions de vote selon les différents scénarios testés. Il arrive même en tête du premier tour, avec 20,5%, dans l’hypothèse d’une désunion de la droite et du maintien des deux candidatures de Martine Vassal et Bruno Gilles.

LaREM loin derrière, la gauche fragmentée

La République en marche est loin derrière. Ses deux candidats potentiels, le député Saïd Ahamada et l’universitaire et médecin Yvon Berland, sont très peu connus des électeurs et récoltent seulement entre 8,5% et 10,5% des intentions de vote. Bien en deçà des scores réalisés par Emmanuel Macron à la présidentielle dans la cité phocéenne: ses soutiens se disperseraient ici entre LaREM, EELV et LR.

Un sondage Elabe sur les élections municipales de 2020 à Marseille, publié le 27 septembre 2019.
Un sondage Elabe sur les élections municipales de 2020 à Marseille, publié le 27 septembre 2019. © Elabe / BFMTV

La gauche, elle, bénéficie d’un potentiel électoral solide mais fragmenté: quel que soit le scénario testé, c’est la liste écologiste de la conseillère départementale Michèle Rubirola qui arrive en tête, avec entre 14 et 17,5% des intentions de vote.

Les Marseillais attendent notamment les différents candidats sur la question de la propreté et de l’entretien de la ville, citée par 55% des inscrits sondés comme une des priorités pour le futur maire, juste devant la sécurité (50%) Plus loin figurent l’éducation (32%), le logement (28%) et le développement économique et l’emploi (27%).

Enquête réalisée par téléphone du 14 au 21 septembre 2019 auprès de 1 272 personnes représentatif des résidents de Marseille âgés de 18 ans et plus, dont un sous-échantillon de 1 013 personnes inscrites sur les listes électorales de Marseille. La représentativité de l’échantillon a été assurée selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et arrondissement de résidence de l’interviewé.

Mathieu Dehlinger