BFMTV

NKM suspend de nouveau sa campagne

Nathalie Kociusko-Morizet le 13 novembre lors de la présentation de sa campagne pour le élections municipales de Paris.

Nathalie Kociusko-Morizet le 13 novembre lors de la présentation de sa campagne pour le élections municipales de Paris. - -

La candidate aux municipales de Paris, qui avait déjà suspendu sa campagne le 27 novembre, a été appelée d'urgence au chevet de son père.

Nathalie Kociusko-Morizet a dû de nouveau suspendre sa campagne électorale mardi. Candidate UMP à la mairie de Paris, NKM a été appelée au chevet de son père, dont la santé s'est aggravée. Il a été victime d'un AVC fin novembre.

"Elle a été appelée d'urgence au chevet de son père", a expliqué aux journalistes son directeur de campagne Jean-Didier Berthault.

Un autre rendez-vous prévu jeudi

NKM devait notamment rencontrer le "superflic" candidat sur ses listes, Frédéric Péchenard, porte d'Asnières mardi en fin de matinée.

Un autre rendez-vous avec l'ancien Directeur général de la Police nationale est prévu jeudi gare du Nord.

La candidate avait déjà suspendu sa campagne le 27 novembre pendant plusieurs jours, après l'accident vasculaire cérébral subi par son père François Kosciusko-Morizet, 73 ans, maire UMP de Sèvres (Hauts-de-Seine).

A. K.