BFMTV

Législatives: Benoît Hamon éliminé "à 80 voix près"

C'est une claque pour l'ancien candidat socialiste à la présidentielle. Benoît Hamon l'a annoncé lui-même: il est éliminé dès le premier tour des élections législatives.

Candidat à sa réélection dans la 11e circonscription des Yvelines, après sa défaite à la présidentielle, Benoît Hamon est éliminé dès le premier tour à "80 voix près", explique-t-il ce dimanche. 

Éliminé avec 6,36% des voix dès le premier tour de la présidentielle, le candidat du PS se présentait, notamment, face à son prédécesseur, Jean-Michel Fourgous (LR). A sa gauche, les communistes, la France Insoumise, Lutte Ouvrière et même le NPA avaient aussi présenté des candidats.

Le second tour verra s'affronter Nadia Hai (LREM) et Jean-Michel Fourgous (LR). Benoît Hamon arrive troisième avec 22.61%, devant le candidat FI, Mathurin Levis (8.72%). Chez lui à Trappes, le candidat socialiste a fait 44,77%, devant Nadia Hai (LREM) à 19,30%. 

Cambadélis, Filippetti et Mennucci éliminés

Selon les premiers résultats, le parti d'Emmanuel Macron, En Marche pourrait obtenir jusqu'à 445 sièges à l’Assemblée nationale. Seulement, la mobilisation a été historiquement basse.

Côté socialiste, nombre de députés PS sont éliminés dès le premier tour. Jean-Christophe Cambadélis, Aurélie Filippetti ou encore Patrick Mennucci n’entreront pas à l’Assemblée nationale. Pour le FN, c'est un résultat plus faible qu'attendu, avec, au mieux, 4 députés. Pour l'heure, seule Marine Le Pen, dans le Pas-de-Calais, semble en position favorable en vue du second tour.

dossier :

Benoît Hamon

E. H.