BFMTV

Législatives: avec au mieux quatre députés, la désillusion au FN

Selon les estimations de ce dimanche soir, le Front national arrive en troisième place à l'échelle nationale, derrière La République en marche et Les Républicains. Le parti de Marine Le Pen obtiendrait, au maximum, quatre députés.

C'est une déconvenue pour le parti frontiste. Selon les premières estimations de ce dimanche soir, le parti de Marine Le Pen serait crédité de 13.1% à l'échelle nationale, et obtiendrait au mieux quatre députés. Le Front national est largement distancé par La République en Marche (32.7%) et Les Républicains (21,4%), selon une estimation Elabe pour BFMTV.

Localement, à Henin-Beaumont, Marine Le Pen arrive première avec 46.02%. Dans cette circonscription, la 11e du Pas-de-Calais, la patronne du FN avait été battue, en 2012, de seulement 118 voix face au socialiste Philippe Kemel.

Cette fois-ci, elle est donc en tête face à la candidate de La République en marche, Anne Roquet (16.43%), le député socialiste sortant, Philippe Kemel (10,83%), ou encore le représentant de la France Insoumise, Jean-Pierre Carpentier (9,97%). Neuf autres candidats évoluent entre 5% et 0% des bulletins exprimés.

Peu après l'annonce des résultats, Marine Le Pen a pris la parole pour demander à ses électeurs "patriotes" de se mobiliser pour le second tour des législatives. 

Deux députés en 2012

De son côté, Florian Philippot, reconnait, ce dimanche soir, "une déception dans le score" de son parti. Lui est légèrement en tête en Moselle, face au candidat LREM Christophe Arend.

"Nous avons subi peut-être une déception dans le score et nous avons, je crois, payé l'abstention", souligne Florian Philippot. 

De fait, le FN n'aura pas réussi à obtenir un groupe à l'Assemblée nationale. Et à l'échelle nationale, son score au premier tour est sensiblement le même que celui de 2012.

Depuis la fin de la campagne présidentielle, la parti de Marine Le Pen enchaîne les déconvenues, comme le départ de Marion Maréchal-Le Pen, l'échec de l'alliance avec Debout la France ou encore la crise interne qui cisaille le parti depuis plusieurs semaines.

En 2012, seuls deux députés apparentés FN avaient été élus: Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard. Cette année, la première ne s'est pas représentée et le second est au coude-à-coude avec la torera Marie Sara.

Elodie Hervé avec le service politique de BFMTV