BFMTV

Législatives: Cambadélis, Hamon, Bay, ces figures éliminées dès le premier tour

Pour En Marche, le premier tour des élections législatives est un large succès. En revanche, des figures, du PS, du FN comme du parti Les Républicains, se retrouvent éliminées dès le premier tour.

Au niveau national, En Marche engrange en large succès lors de ce premier tour des élections législatives. Avec plus de 32% des voix, les projections donnent jusqu'à 445 députés au mouvement d'Emmanuel Macron. En revanche, pour d'autres, c'est la débandade. De nombreuses figures de la vie politique sont éliminées dès le premier tour.

> Cambadélis, exit face à Mahjoubi

C'est le jeune candidat et membre du gouvernement qui l'annonce lui même sur BFMTV. Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat chargé du Numérique, arrive en tête dans sa circonscription parisienne, face au patron du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis. Ce dernier est même éliminé dès le premier tour de l'élection législative. 

> Hamon éliminé dès le premier tour

L'ancien candidat du PS à l'élection présidentielle est éliminé d'entrée de jeu, dans la 11e circonscription des Yvelines. Il a annoncé lui même être sorti à "80 voix près". 

> Duflot sortie à Paris 

La candidate écologiste est éliminée dès le premier tour à Paris. Dans la 6e circonscription de Paris, c'est le candidat En Marche qui arrive largement en tête avec 37% des voix. L'ancienne ministre arrive en troisième position. 

> Aurélie Filippetti éliminée en Moselle 

Dans la 1e circonscription de Moselle, l'ancienne ministre socialiste Aurélie Filippetti est aussi éliminée dès le premier tour, avec 11,80% des voix. Elle est largement devancée par Melkhir Belhaddad, candidat de La République en marche, qui rassemble plus de 28% des suffrages. Elle est aussi devancée par Laurence Burg, candidate du FN, à 18,30%.

> Le secrétaire général du FN sorti en Seine-Maritime

Nicolas Bay, lieutenant de Marine Le Pen, est éliminé dès le premier tour en Seine-Maritime. Il est devancé par le candidat La République en marche, Philippe Dufour, et celui du PCF, Sébastien Jumel. 

> Mathias Fekl, derrière En Marche et le FN

L'ancien ministre de l'Intérieur PS, Mathias Fekl, est sorti dès le premier tour dans la deuxième circonscription du Lot-et-Garonne. Les premiers résultats annoncent le candidat LREM, Alexandre Freschi en tête, suivi de la candidate FN, Hélène Laporte.

> Mennucci éliminé derrière Mélenchon

C'était l'un des points chauds de ces élections législatives. Jean-Luc Mélenchon est arrivé en tête à Marseille, devant Corinne Versini, la candidate de La République en marche. Les deux devancent Patrick Mennucci, le député socialiste sortant, qui est donc éliminé dès le premier tour.

> Glavany, out dans les Hautes-Pyrénées 

Dans les Hautes-Pyrénées, c'est une autre figure du Parti socialiste qui est éliminée. Jean Glavany, socialiste historique de l'Assemblée nationale, est éliminé dès le premier tour derrière Jean-Bernard Sempastous, de La République en marche, et Sylvie Ferrer, de la France insoumise.

> Emmanuelle Cosse exit aussi

En Seine-Saint-Denis, dans la troisième circonscription, l'ancienne ministre est aussi éliminée dès le premier tour. C'est aussi le candidat de La République en marche qui arrive en tête dans cette circonscription. 

> Elisabeth Guigou, éliminée en Seine-Saint-Denis 

Ivan Valerio