BFMTV

Élections européennes: découvrez les clips de campagne officiels

-

- - Joël Saget - AFP

Ils seront diffusés du 14 au 23 mai, avant le scrutin prévu le dimanche 26.

La campagne officielle pour les élections européennes du 26 mai a débuté ce lundi 13 mai, alors que La République en Marche et le Rassemblement national sont au coude-à-coude dans les sondages.

Ce mardi marque le début de la diffusion des clips de campagne des 34 listes en lice pour ces élections, dont l'ordre et les jours de passage ont été tirés au sort par le Conseil supérieur de l'audiovisuel. Découvrez les premières vidéos dévoilées par les listes, dont la diffusion se poursuivra jusqu'au jeudi 23 mai.

  • "Le courage de défendre les Français", conduite par Nicolas Dupont-Aignan et soutenue par Debout la France et le CNIP

Nicolas Dupont-Aignan fait partie des têtes de liste les plus critiques de l'Union européenne et d'Emmanuel Macron durant cette campagne. Il propose notamment de supprimer les accords de Schengen pour contrôler les frontières nationales et refuse tout nouvel élargissement de l'UE. Cette liste est actuellement créditée de 3,5% à 4,5% d'intention de vote dans les plus récents sondages.

  • "Ensemble Patriotes et Gilets Jaunes: Pour la France, sortons de l'Union Européenne!", conduite par Florian Philippot et soutenue par Les Patriotes

La liste de l'ancien cadre du Front national se revendique souverainiste et réclame la sortie de la France de l'Union européenne. La lutte contre l'immigration et la sortie de Schengen occupent également une place importante dans le discours de Florian Philippot. Cette liste "Patriotes" a été rejointe début mai par la liste "Jaune et citoyens". Elle est créditée d'environ 3% d'intention de vote.

  • "Ensemble pour le Frexit", conduite par François Asselineau et soutenue par l'Union Populaire Républicaine

François Asselineau mène une campagne basée sur la sortie de la France de l'Union européenne, la sortie de l'OTAN et la sortie de l'euro. ​​​​​​Sa liste est créditée de 1% d'intentions de vote dans les sondages.

  • "Europe Ecologie", conduite par Yannick Jadot et soutenue par Europe Écologie Les Verts

Parmi les propositions de l'eurodéputé Yannick Jadot, qui a refusé toute alliance avec un autre parti de gauche pour ces élections, on retrouve notamment l'instauration d'un "protectionnisme vert" pour taxer les produits nocifs. La création d'une banque du climat et de la biodiversité et d'une haute autorité de la transparence contre les lobbys est également au programme. Cette liste récolte pour l'instant entre 7% et 7,5% d'intentions de vote, selon les sondages.

  • "Les Européens", conduite par Jean-Christophe Lagarde et soutenue par l'UDI

Parmi les propositions de la liste menée par Jean-Christophe Lagarde, qui souhaite mettre en place une harmonisation fiscale et sociale en Europe, on trouve notamment la création de billets de un euro ou encore d'une agence européenne des migrations pour remplacer Frontex. Les Européens sont crédités de 1% à 2% d'intentions de vote.

  • "La France Insoumise", conduite par Manon Aubry et soutenue par La France Insoumise

La liste menée par Manon Aubry propose notamment une harmonisation sociale et fiscale de l'UE, avec l'instauration d'un smic européen. La fin du libre-échange, du travail détaché et l'instauration d'une taxe carbone aux frontières de l'Europe sont également au programme. La liste France Insoumise est pour l'instant créditée de 8 à 9,5% d'intentions de vote.

  • "Liste citoyenne du Printemps Européen", conduite par Benoît Hamon et soutenue par Génération.s et Dème-Diem 25

L'ancien candidat à la Présidentielle de 2017 propose un "projet de gauche, social et environnemental" pour ces élections européennes, avec notamment la création d'un revenu universel européen, l'abrogation des accords de Dublin et la création d'un "Green New Deal" pour sortir des énergies fossiles. La liste de Benoît Hamon est créditée de 2,5% à 3% d'intentions de vote. 

  • "Lutte ouvrière - Contre le grand capital, le camp des travailleurs", conduite par Nathalie Arthaud et soutenue par Lutte ouvrière

La liste de Nathalie Arthaud propose notamment l'abolition de la loi sur le secret des affaires, l'interdiction des licenciements ainsi que l'augmentation du smic et des pensions à 1800 euros. Elle bénéficie par ailleurs du soutien du Nouveau parti anticapitaliste de Philippe Poutou, qui a renoncé à ces élections faute de moyens financiers. Cette liste est créditée de 0,5% à 1% d'intentions de vote. 

  • "Pour l'Europe des gens contre l'Europe de l'argent", conduite par Ian Brossat et soutenue par le Parti Communiste

Parmi les propositions de Ian Brossat pour ces élections européennes, on retrouve la lutte contre l'évasion fiscale, la révocation des accords de libre-échange, le respect des conventions internationales relatives à l'accueil des migrants ainsi qu'une harmonisation sociale de l'Union européenne, avec notamment la mise en place d'un salaire minimum européen. Cette liste est créditée de 2% à 2,5% d'intentions de vote dans les récents sondages.

  • "Renaissance", conduite par Nathalie Loiseau et soutenue par La République en Marche, le MoDem, Agir et le Mouvement Radical Social - Libéral

L'ancienne ministre des Affaires européennes conduit cette liste de la formation présidentielle qui place la transition écologique en première position de ses propositions, avec notamment l'investissement d’au "moins 1.000 milliards d'euros" d'ici 2024 "pour développer les énergies et les transports propres et rénover les logements". La taxation des GAFA et l'idée d'une armée européenne est également au programme. La liste de Nathalie Loiseau et celle de Jordan Bardella (Rassemblement national) sont en tête des sondages, au coude-à-coude avec environ 22% d'intentions de vote chacune

Juliette Mitoyen