BFMTV

Européennes: Manon Aubry dénonce une élection "confisquée" par le RN et LaREM

La tête de liste de la France insoumise a déploré que les élections européennes soient confisquées par le RN et LaREM, ce lundi sur le plateau de 19H Ruth Elkrief.

"Il y a une convergence sur certaines positions entre LaREM et le Rassemblement national", a déclaré ce lundi sur notre plateau Manon Aubry, tête de liste de la France insoumise pour les élections européennes le 26 mai prochain.

"On voit des propositions concrètes qui les rassemblent", a-t-elle poursuivi, citant leur opposition commune à l'augmentation du Smic ainsi que leur position favorable à "l'utilisation du glyphosate" en France et en Europe. 

LaREM se pose "aujourd'hui comme le seul rempart à l'extrême droite, alors qu'ils sont en réalité leur marchepied", a dénoncé la candidate insoumise

"Ils sont en train de se désigner l'un l'autre comme des adversaires de confort, comme s'il n'y avait pas d'autres alternatives", a également déploré l'ancienne porte-parole d'Oxfam France. "Ils nous confisquent cette élection européenne", a-t-elle ajouté. Et de marteler: "ce n'est pas le second tour de l'élection présidentielle". "C'est une élection au scrutin proportionnel, il n'y a qu'un seul tour alors déjouons ce duo qui nous est imposé", a poursuivi Manon Aubry, accusant Nathalie Loiseau de refuser un débat avec elle. 

Benjamin Rieth