BFMTV

Edouard Philippe assure que l'exécutif ne reviendra pas sur la limitation de la vitesse à 80 km/h

Edouard Philippe

Edouard Philippe - BERTRAND GUAY / AFP

Invité d'Europe 1 ce vendredi matin, Edouard Philippe a défendu les résultats de la limitation de vitesse ramenée à 80 km/h sur les routes secondaires.

Il persiste et signe. Edouard Philippe, qui avait voulu la limitation de la vitesse à 80 km/h au lieu de 90 km/h sur les routes secondaires, contre certains membres du gouvernement, dont Gérard Collomb alors ministre de l'Intérieur, maintient qu'il s'agit d'une mesure pertinente. Sur Europe 1, dont il était l'invité ce vendredi matin, il a commencé par concéder que son jugement pouvait pourtant varier: "Il faut toujours faire preuve d’humilité. Je peux parfaitement admettre que sur un certain nombre de sujets l’interprétation qu’on en fait se révèle un peu différente quelques jours après."

Il vante les résultats de la limitation 

Mais il n'a pas varié au sujet de cette limitation, peu populaire auprès de nombreux Français et des gilets jaunes en particulier. "Quand on prend des décisions, on peut les prendre pour être populaire ou vous pouvez les prendre parce que vous pensez qu’elles sont justes, qu’on doit les essayer avant de juger. Les résultats de la limitation ont été les meilleurs enregistrés", a-t-il assuré. 

"J’ai vu des gens fascinés par leur popularité, je ne suis pas sûr que ça ait servi le pays", a-t-il encore ajouté. 

Robin Verner