BFMTV

Disparition de Steve Maia Caniço: Christophe Castaner promet "toute la transparence sur ce qui s'est passé" 

-

- - -

Christophe Castaner a répété, dans une interview à Ouest-France ce mardi, que le gouvernement devait à la famille "toute la transparence sur ce qui s'est passé" le soir de la Fête de la Musique à Nantes, alors que le corps du jeune Steve Maia Caniço a été retrouvé dans la Loire lundi.

Le ministre de l'Intérieur, jusqu'alors plutôt silencieux sur l'affaire, a estimé ce mardi dans un entretien accordé à Ouest-France que le gouvernement devait "à la famille de Steve Maia Caniço toute la transparence sur ce qui s'est passé" sur les quais de la Loire à Nantes, le soir du 21 juin dernier.

Dans la journée, le Premier ministre avait promis de "faire toute la lumière" sur les causes de la disparition du jeune homme de 24 ans, il y a plus d'un mois à Nantes. Édouard Philippe a reconnu que "plus de 5 semaines après les faits, le déroulement de cette soirée, l'enchaînement des faits, restent confus" et que plusieurs interrogations restaient en suspens après l'identification mardi du corps.

L'enquête de l'IGA rendue publique

Cet entretien dans la presse régionale intervient alors que des voix commencent à se lever dans l'opposition, notamment à gauche, pour pointer la responsabilité du ministre de l'Intérieur dans cette affaire. Devant le journal régional, Christophe Castaner a donc répété que le gouvernement s'engageait à rendre publics les éléments de la nouvelle enquête de l'IGA réclamée par Édouard Philippe ce mardi, "dont l'enquête complétera celle de l'IGPN".

Dans les colonnes de Ouest-France, Christophe Castaner exprime enfin sa "solidarité et sa compassion" pour la famille de Steve Maia Caniço, et il rappelle leur avoir écrit et proposé de les rencontrer "dès le 26 juin". "À leur rythme, quand ils le souhaiteront", ajoute le ministre.

Jeanne Bulant