BFMTV

Coronavirus: Edouard Philippe communique aux maires les mesures prises en vue des municipales

-

- - AFP

DOCUMENT BFMTV - Notre antenne s'est procurée ce lundi la lettre qu'Edouard Philippe a adressée aux maires de France durant le week-end. Elle comprend les mesures à mettre en place dans les communes en raison du coronavirus en vue de la tenue du scrutin des municipales.

Les municipales ne seront pas reportées mais elles seront entourées de précautions. Ce week-end, le Premier ministre s'est fendu d'une lettre, que BFMTV s'est procuré ce lundi, à destination des maires de France afin de les tenir informés des dispositions prises afin d'assurer la bonne tenue du scrutin sans baisser la garde face au coronavirus qui continue de s'étendre au sein de la population. 

Rappel des "mesures barrières"

"Toute l’action du Gouvernement vise à permettre la continuité de la vie économique et sociale de la Nation, et à favoriser la résilience de la communauté nationale. Les élections constituent à ce titre, dans la vie de nos territoires, un moment de respiration démocratique essentiel. Il n’est donc aucunement question de les reporter", écrit d'abord le chef du gouvernement avant d'en venir aux mesures elles-mêmes:

"Les 'mesures barrières' pourront être utilement rappelées, par un affichage ad hoc, à l’entrée des bureaux de vote. En outre, certaines personnes devront porter un masque pour raison médicale: il appartiendra à chaque président de bureau de vote de prendre en compte, dans les modalités de contrôle de l’identité des électeurs concernés, les circonstances particulières qui les conduisent à porter un masque, avec discernement."

Une organisation des bureaux de vote adaptée

La physionomie des lieux devrait aussi être revue. "Le ministère de l’Intérieur produira des recommandations relatives à l’organisation physique des bureaux de vote, de façon à ce que la gestion des files d’attente et flux au sein de chaque bureau de vote limite les situations de promiscuité prolongée", est-il dit.

Matignon ajoute que les électeurs pourront aussi être invités à se répartir le long de toutes les plages horaires de la journée. Le cabinet d'Edouard Philippe évoque aussi sa volonté de faciliter les procurations: "Une attention particulière sera apportée aux procurations. Le ministre de l’Intérieur précisera prochainement dans une instruction aux préfets les modalités de renforcement du dispositif permettant leur recueil". 

Selon une étude Ifop pour Charles.co et RMC dévoilée ce lundi matin, 28% des Français envisagent de ne pas se rendre aux urnes à cause du coronavirus. 

Robin Verner avec Camille Langlade