BFMTV

Confinement en Seine-Maritime: Édouard Philippe appelle à "se serrer les coudes" et à respecter "les nouvelles mesures"

Dans une vidéo publiée sur Youtube ce vendredi, Édouard Philippe a appelé les Français à "se serrer les coudes", à la veille de la mise en place du nouveau confinement dans 16 départements.

L'ancien Premier ministre et actuel maire du Havre Édouard Philippe a appelé les Français à "se serrer les coudes" et à respecter les nouvelles mesures de restrictions mises en place dans 16 départements dont la Seine-Maritime, et qui entreront en vigueur à partir de ce vendredi soir minuit.

"Ces mesures ne sont pas, je crois, justifiées par l'état actuel de la situation sanitaire", déclare l'élu dans une vidéo de près de 7 minutes publiée sur la chaîne Youtube de la mairie du Havre.

Le maire "Au Havre, aujourd'hui, le vendredi 19 mars, le taux d'incidence du Covid-19 est de 188 cas pour 100.000 habitants, c'est-à-dire moins que la limite de 250 cas qui constitue le seuil d'alerte maximale, et nettement moins que la limite de 400 cas pour 100.000 habitants qui constitue le seuil à partir duquel le Premier ministre avait indiqué qu'on pouvait envisager un confinement".

"Ce qui a, je crois, justifié les mesures du gouvernement, c'est plutôt la dynamique dans laquelle nous nous trouvons. Le fait que l'épidémie, après avoir longtemps stagné au Havre et même être restée à un niveau relativement faible, est en train de repartir très vite", a-t-il nuancé.

"Je le disais en commençant: les nouvelles annoncées hier (jeudi) par le Premier ministre sont de mauvaises nouvelles et constituent une mauvaise surprise", poursuit l'ancien chef du gouvernement dans cette vidéo face caméra.

Dans cette vidéo, Édouard Philippe réclame une accélération de la campagne vaccinale. "Je peux vous dire que nous sommes extrêmement impatients de pouvoir mettre en oeuvre ces mécanismes". "Nous dépendons au fond de l'approvisionnement en doses et c'est évidemment le facteur limitant aujourd'hui".

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV