BFMTV

"Ce vaccin ne me rassure pas": Mélenchon fait part de ses inquiétudes

Invité ce dimanche sur le plateau de BFM Politique, le leader de La France insoumise a expliqué qu'il se ferait vacciner si son médecin le lui conseille.

Sur le plateau de BFM Politique ce dimanche, Jean-Luc Mélenchon a exprimé à plusieurs reprises ses doutes sur le vaccin contre le Covid-19 alors que la France pourrait lancer en janvier sa campagne de vaccination, en priorité à destination des plus fragiles.

Le leader de la France insoumise se dit "pas rassuré" s'inquiète notamment "d'un vaccin qui dépend d'une telle chaîne du froid", comme c'est le cas de celui développé par les laboratoires Pfizer et BioNTech qui doit être stocké à environ -80°C. "La moindre rupture, vous ne la verrez pas avant d'en voir les effets", regrette-t-il.

"Je ferai ce que me dira mon médecin"

S'agissant de la technologie utilisée, celle de l'ARN messager qui consiste à injecter dans nos cellules des brins d'instructions génétiques pour leur faire fabriquer des protéines ou "antigènes" spécifiques du coronavirus, Jean-Luc Mélenchon souligne qu'elle "résulte d'un procédé qui n'est pas celui que l'on connaissait jusqu'à présent en matière de vaccination".

"On croise tous les doigts pour que l'ARN messager soit la bonne idée. Mais en attendant, nous n'en sommes pas sûrs", affirme-t-il. "Je ne suis pas médecin, je ne suis pas épidémiologiste, je ne sais pas, je sais juste qu'un certain nombre de conditions ne me semblent pas respectées", ajoute-t-il.

A la question "allez-vous vous faire vacciner", le député LFI confie qu'il ne "s'est pas encore posé la question". "Je ferai ce qui me paraîtra juste et sans doute ce que me dira mon médecin en qui j'ai confiance", indique-t-il.

Mélanie Rostagnat Journaliste BFMTV