BFMTV

Bayrou estime que l'affaire Fillon crée "un trouble énorme parmi les Français"

François Bayrou sur le plateau de TF1

François Bayrou sur le plateau de TF1 - Capture d'écran BFMTV

Le leader du MoDem, dont les ambitions pour la présidentielle sont encore inconnues, était l'invité du journal de 20h de TF1 ce mardi. François Bayrou est revenu sur l'affaire Penelope Fillon, qui connaît ce mardi de nouveaux développements.

François Bayrou, le maire de Pau, a abordé l'affaire Penelope Fillon ce mardi au journal de 20h de TF1, à l'occasion de la publication de son livre La résolution française. Il n'a pas voulu commenter l'enquête en elle-même, ni même la controverse soulevée, mais a affirmé: "Je sais une chose, c'est qu’ il y a un trouble énorme parmi les Français." Pour le président du Mouvement démocrate (MoDem), ce trouble naît de deux grandes questions.

Avantages et sacrifices

Tout d'abord, c'est la réalité de l'égalité devant la loi qui interroge les Français: "La loi est-elle la même pour tous? Ou est-ce qu’il y a une loi pour les puissants, ceux qui ont le pouvoir, et y a-t-il une loi pour ceux qui n’ont pas ces avantages?"

François Bayrou aborde ensuite la question de l'équité devant les économies à réaliser, et les sacrifices demandés aux Français par le candidat à la présidentielle:

"Quand on demande des sacrifices aux gens, ces sacrifices sont-ils équitablement répartis? Ou bien, est-ce que, comme ils le soupçonnent, on demande des sacrifices à ceux qui ont le moins d’avantages et on préserve, voire on renforce, les privilèges de ceux qui en ont le plus?"

François Bayrou, qui donne rendez-vous à la mi-février pour révéler ses intentions quant à l'élection présidentielle, assure qu'il rencontre les attentes des Français sur ces deux points: "Le choix de ma vie, c’est que la loi soit la même pour tous et que ce soit équitable, que quand on demande des sacrifices, on les demande également à ceux qui ont beaucoup et à ceux qui ont peu, et en fonction de leurs capacités."

R.V.