BFMTV

Baisse des dotations: un maire rogne le portrait de Macron en protestation

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron - Soazig de la Moissonnière

Un maire a recadré le portrait officiel d'Emmanuel Macron proportionnellement aux baisses de dotations que sa mairie subit.

C'est sa manière de protester contre la baisse de dotation des collectivités locales: le maire de Grand-Failly, en Meurthe-et-Moselle, a raboté le portrait officiel d'Emmanuel Macron dans sa mairie. "Un tiers de finances en moins, un tiers de photo en moins", peut-on lire sur le papier recouvrant le tiers inférieur de l'image.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron © Capture BFMTV

Dans L'Est Républicain, le maire Jean-François Damien déplore un manque à gagner de 13.000 euros dès 2018 et 40.000 euros à terme. "Ce à quoi s’ajoute la perte de deux emplois aidés et l’entretien des bâtiments de la mairie, de l’école, de voirie, de réseaux d’eau… On va droit dans le mur !", s'acharne l'élu. 

L'édile s'en prend également aux prédécesseurs d'Emmanuel Macron. "Que ce soit sous Sarkozy ou Hollande, depuis sept ans nous avons perdu 45 % de financements. Avec un budget annuel de 250.000 euros cette année, je peux vous dire qu’en 2018 et 2019 il n’y aura aucun travaux programmés sur la commune, faute d’argent", peste-t-il. 

"La sous-préfecture de Briey m’a remonté les bretelles et annoncé que, pour cet 'outrage au Président', je risque une suspension", affirme Jean-François Damien dans le quotidien régional. 

Louis Nadau