BFMTV

Affaire Benalla: il n'y aura "pas d'impunité" promet Macron, qui juge "inacceptables" les faits

Alexandre Benalla et Emmanuel Macron, le 14 juillet 2018 à Paris

Alexandre Benalla et Emmanuel Macron, le 14 juillet 2018 à Paris - PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP

Selon son entourage, Emmanuel Macron affirme que les actes de son ancien collaborateur Alexandre Benalla, mis en examen ce dimanche, sont "inacceptables".

Emmanuel Macron brise le silence pour la première fois. Alors qu'Alexandre Benalla, ainsi que quatre autres suspects, ont été mis en examen ce dimanche soir, le président de la République a fait savoir que les faits reprochés à son ex-collaborateur sont "inacceptables", et promet qu'il n'y aura "pas d'impunité", selon son entourage proche.

Macron reconnaît des dysfonctionnements à l'Elysée

"Personne n'est au-dessus des règles", a ajouté l'entourage d'Emmanuel Macron. Le président de la République reconnait des dysfonctionnements à l'Elysée, et a demandé au secrétaire général, Alexis Kohler, de faire des propositions de réorganisation interne pour que ça ne se reproduise pas, toujours selon la même source.

Emmanuel Macron a également reçu dans la soirée Gérard Collomb, Benjamin Griveaux et Christophe Castaner à l'Elysée.

Céline Penicaud avec Mathieu Coache et AFP