BFMTV

L'avocat de Mohamed Lahouaiej Bouhlel décrit "un individu lambda, un délinquant classique"

Maître Corentin Delobel a assisté l'auteur présumé de l'attentat du 14 juillet à Nice dans une affaire pour des faits de violence en mars dernier. Il a livré, vendredi soir sur BFMTV, quelques informations sur le profil de cet homme.

La personnalité de l'auteur présumé de l'attentat de Nice du 14 juillet commence à se dessiner. Maître Corentin Delobel est l'ancien avocat de Mohamed Lahouaiej Bouhlel. L'homme de loi a donné, vendredi sur BFMTV, des indications sur le profil du conducteur fou du camion de 19 tonnes sur la Promenade des Anglais qui a causé la mort à au moins 84 personnes.

Pas de signe de radicalisation

L'avocat a été amené à le défendre en tant que commis d'office dans une affaire où son client a été condamné en mars dernier. Le Tunisien était jugé pour des faits de violence dans une altercation après un accident de la circulation. "Lorsque je l'ai assisté, il ne présentait aucun élément particulier laissant à croire qu'il était radicalisé", a rapporté l'avocat. "C'était un individu lambda, un délinquant classique. Il était tout à fait normal dans ces propos ainsi que son physique et ses tenues vestimentaires. Il n'y a rien de particulier qu'on pouvait présager", s'est-il étonné.

Selon lui, Mohamed Lahouaiej Bouhlel était un "délinquant classique qui a commis une infraction et que se retrouvait devant le tribunal correctionnel". L'homme a été condamné pour violence avec arme mais "concrètement, l'arme en question était un bout de bois. Ce n'était pas une arme automatique, c'était juste un vulgaire bout de bois", a tenu à nuancer son ancien représentant.

Pas d'examen psychologique

Le jeune homme a été condamné à une peine de prison avec sursis. "Pour des faits de ce genre, c'est une procédure rapide, il n'y a pas d'examen psychologique", a souligné maître Delobel. Mohamed Lahouaiej Bouhlel a simplement eu "un entretien avec un enquêteur de personnalité qui recueille des éléments sur sa vie personnelle".

E. M.