BFMTV

Attentat de Nice: des dessins et des mots contre la terreur

Comme à chaque attentat, de nombreux artistes ont pris leur plume pour exprimer leur tristesse et leur solidarité.

Comme à chaque attentat, de nombreux artistes ont pris leur plume pour exprimer leur tristesse et leur solidarité. - Capture Search.Twitter.com

Nouveau matin de deuil en France au lendemain d'un attentat qui a fait plus de 80 morts à Nice le soir du 14 juillet. Sur les réseaux sociaux, des dessins et de nouveaux slogans font leur apparition pour évoquer la tragédie.

Les marques de soutien, les messages d'amour, de paix, de solidarité se multiplient sur Facebook et Twitter au lendemain de l'attentat qui a coûté la vie à au moins 80 personnes le 14 juillet à Nice. Comme lors des précédentes tragédies, des slogans et des dessins circulent sur les réseaux sociaux.

Après "Je suis Paris", "Je suis Orlando", "Je suis Bruxelles", "Je suis Istanbul", c'est aujourd'hui le mot-clé "BeNice" qui est abondamment relayé. Une référence à la ville de Nice et à la signification du terme en anglais, "gentil". Comme sur ces dessins du designer Jean-Charles de Castelbajac.

Ou dans ceux de ces graphistes.

Ce dessin d’une lectrice du Monde est également abondamment retweeté. Il figure la Promenade des Anglais en bleu-blanc-rouge, où le rouge coule comme du sang.

Des grands noms de la caricature, comme le dessinateur Plantu ou sa consoeur Louison ont également sorti leur pinceau pour rendre hommage aux victimes.

Comme ce caricaturiste québécois, Guy Badeaux, avec ce dessin choc, et ceux de la dessinatrice Swaha.

Des dessins qui viennent du monde entier.

N.G.