BFMTV

Manifestants blessés: Nuñez défend la "réponse proportionnée" des policiers

Laurent Nuñez est intervenu ce vendredi matin face à la presse, au lendemain de la quatrième journée de mobilisation nationale contre le projet de réforme des retraites. 20 manifestants et 16 policiers ont été blessés à Paris lors de celle-ci.

Si 16 policiers ont été blessés jeudi à Paris lors de la quatrième journée de mobilisation nationale contre le projet de réforme des retraites, la préfecture de Paris a aussi révélé que 20 manifestants avaient subi des blessures. Un homme, notamment, a reçu un pavé sur le crâne.

Dans la foulée du défilé, des vidéos ont été mises en ligne sur les réseaux sociaux montrant des interventions policières brutales et des charges violentes. Interrogé à ce propos ce vendredi matin, Laurent Nuñez, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur, a rétorqué: "Les manifestations qui ont eu lieu pendant les gilets jaunes, et les manifestations actuelles sont encadrées de manière très professionnelle par les forces de police qui, parfois, sont victimes de violences auxquelles elles répondent de manière proportionnée."

"C'est la loi, elle s'applique aussi aux policiers"

Toujours face à la presse, il a poursuivi: "Ce que je peux vous dire, c’est que dans certaines situations, des vidéos circulent et sont en cours d’examen par les services de police compétents. Tout ça est à l’étude."

Laurent Nuñez a encore insisté: "Dans la très grande majorité des cas, les réponses policières sont proportionnées. Il y a parfois des prises à partie extrêmement violentes et il y a une réponse proportionnée effectuée dans un cadre réglementaire. C’est la loi, elle s’applique également à nos policiers et à nos gendarmes et quand il y a des fautes, des investigations sont menées. Et il y a des sanctions."
Robin Verner