BFMTV

L'essentiel du WE: le suspect de la tuerie de Bruxelles arrêté et le triumvirat de l'UMP contesté

Retrouvez toute l'actualité du week-end et de la semaine prochaine.

Retrouvez toute l'actualité du week-end et de la semaine prochaine. - -

Tous les dimanches, la rédaction de BFMTV.com et BFMBusiness.com vous propose un petit cours de rattrapage sur les principaux événements du week-end, à connaître avant lundi matin. Avec, en bonus, les infos à suivre dans la semaine.

La rédaction de BFMTV.com vous a concocté une séance de rattrapage sur les principales infos du week-end, et celles qui ne manqueront pas de se développer dans la semaine.

Ce qu'il ne fallait pas rater ce week-end...

Portrait de Medhi Nemmouche, suspect des assassinats perpétrés au musée juif de Bruxelles.
Portrait de Medhi Nemmouche, suspect des assassinats perpétrés au musée juif de Bruxelles. © -

> Tuerie de Bruxelles: un suspect arrêté

C'est la grosse info du week-end. Dimanche, on a appris que l'auteur présumé de la fusillade du musée juif de Bruxelles du 24 mai dernier, qui a fait quatre victimes, avait été arrêté vendredi à Marseille. L'homme était porteur d'une Kalachnikov et d'un revolver du type de ceux utilisés dans la capitale belge.

Mehdi Nemmouche, un Français d'une trentaine d'années, est originaire de Roubaix dans le Nord. Il est soupçonné, selon une source proche de l'enquête, d'avoir été en Syrie en 2013 auprès de jihadistes. Il a été placé en garde à vue notamment pour assassinat et tentative d'assassinat en lien avec une entreprise terroriste. Le procureur de Paris, François Molins a précisé qu'une vidéo avait été saisie par les enquêteurs, dans laquelle le suspect s'attribue l'attentat. Sa garde à vue à été prolongée jusqu'à mardi.

L'ancien secrétaire général de l'Élysée est ressorti mercredi de garde à vue.
L'ancien secrétaire général de l'Élysée est ressorti mercredi de garde à vue. © -

> Affaire Tapie: Guéant crie au "scandale d'Etat"

Placé lundi en garde à vue dans l'affaire Tapie, Claude Guéant, a accusé dimanche l'Élysée d'être à l'origine d'"un scandale d'État" en transmettant des archives de l'ancien président Nicolas Sarkozy à la justice. "Il est tout à fait anormal que la présidence d'aujourd'hui livre des archives du précédent président", a déclaré Claude Guéant au "Grand Rendez-Vous iTélé/Europe 1/Le Monde", estimant que "les archives appartiennent à la personne qui en est détenteur ou aux archives nationales".

L'Elysée a réagi dimanche dans la foulée: "la présidence de la République rappelle que, dans le cadre de l’instruction suivie par le juge Tournaire et sur la demande expresse de ce dernier, elle lui a communiqué les seuls éléments d’information requis qui se trouvaient disponibles dans les services de l’Élysée". "La présidence de la République a ainsi agi dans le strict respect de la loi et des réquisitions de l’autorité judiciaire", indique-t-on dans le communiqué.

La légitimité du triumvirat nommé en remplacement de Jean-François Copé a été remise en cause ce week-end.
La légitimité du triumvirat nommé en remplacement de Jean-François Copé a été remise en cause ce week-end. © -

> La légitimité du triumvirat Fillon/Raffarin/Juppé contestée

Les attaques se sont multipliées ce week-end contre la nomination mardi du triumvirat Fillon/Raffarin/Juppé à la tête de l'UMP, jugée par certains illégitime au regard des statuts de l'UMP: cette nomination n'aurait pas été faite dans les règles selon un document interne qui a fuité. Pour répondre à la polémique, samedi, le trimuvirat a déclaré dans un communiqué commun que leur nomination sera "validée par un vote formel" avant le 15 juin.

Dimanche, les anciens ministres Nadine Morano et Claude Guéant, deux proches de Nicolas Sarkozy, sont à leur tour montés au créneau, alors que Laurent Wauquiez a appellé ses collègues de l'UMP à ne pas "rajouter des divisions aux divisions". Certains cadres de l'UMP entendent bien manifester leur mécontentement, qui pourrait intervenir lors du prochain bureau politique du parti, prévu le mardi 3 juin.

Une amende de 10 milliards de dollars absorberait un an de bénéfices
Une amende de 10 milliards de dollars absorberait un an de bénéfices © -

> BNP Paribas: les Etats-Unis réclament des têtes

L’affaire BNP Paribas se corse, selon l’agence Reuters. En effet, les autorités new yorkaises réclameraient aussi le départ d’une dizaine de dirigeants de la banque. Cela s’ajoute à l’amende de plus de 8 milliards de dollars –peut être même 10 milliards- que la banque française va devoir payer. Sans compter une éventuelle suspension des transactions en dollars...

Les Etats-Unis accusent la banque d'avoir violé l'embargo vers Cuba, l'Iran et le Soudan en y réalisant des opérations financières libellées en dollars entre 2002 et 2009.

Top 14: Toulon remporté le 4e championnat de France de son histoire.
Top 14: Toulon remporté le 4e championnat de France de son histoire. © -

> Top 14: Toulon remporte le 4e championnat de France de son histoire

Toulon, sacré champion d'Europe la semaine passée, a remporté le championnat de France de rugby en s'imposant en finale face à Castres (18-10), tenant du titre, samedi au Stade de France.

Le RCT décroche son premier Bouclier de Brennus depuis 1992 et est le premier club à réussir le doublé Top 14-Coupe d'Europe. L'Anglais Jonny Wilkinson, pour le dernier match de sa carrière, a marqué 15 des 18 points de Toulon.

... Et ce qu'il faudra suivre cette semaine.

Le secrétaire général Laurent berger hausse le ton face au Medef
Le secrétaire général Laurent berger hausse le ton face au Medef © -

> Lundi - ouverture du congrès de la CFDT

Le 48ème congrès de la CFDT s'ouvre cette semaine à Marseille. Dès dimanche matin, le secrétaire général Laurent Berger a haussé le ton. Dans un entretien au Journal du dimanche, il menace de se retirer des négociations sur le pacte de responsabilité, estimant que le Medef ne joue pas le jeu: "rien n'avance. Les négociations avec le patronat patinent, sauf dans la métallurgie. Je ne sais toujours pas aujourd’hui comment les entreprises utiliseront les 20 milliards d’euros du crédit d’impôt compétitivité emploi, ni les allègements de cotisations, et je n’ai pas confiance a priori".

François Hollande devrait répondre à la plupart des questions restées en suspens sur cette réforme territoriale.
François Hollande devrait répondre à la plupart des questions restées en suspens sur cette réforme territoriale. © -

> Lundi ou mardi - Hollande annonce la création "d'une douzaine" de super-régions

Une semaine après la gifle des élections européennes, François Hollande entend reprendre l'initiative en dévoilant d'ici à mardi les contours très attendus d'une vaste réforme territoriale qui devrait créer "une douzaine" de super-régions en métropole, contre 22 aujourd'hui.

Objectif de ce big bang: alléger le coût du "millefeuille" territorial en cette période de disette budgétaire et de coupes claires dans les dotations de l'Etat aux collectivités locales, selon les deux mots d'ordre fixés par le chef de l'Etat lui-même, "simplification" et "modernisation". Un texte que Hollande risque d'avoir bien du mal à faire aboutir devant l'inquiétude, voire l'hostilité, qu'il suscite jusque dans son camp.

Christiane Taubira s'attaque à la surpopulation des prisons avec son projet de réforme pénale.
Christiane Taubira s'attaque à la surpopulation des prisons avec son projet de réforme pénale. © -

> Mardi - la réforme pénale de Taubira arrive à l'Assemblée

L'Assemblée nationale commence l'examen de la réforme pénale controversée de Christiane Taubira qui créé une peine de probation jugée plus efficace que l'enfermement pour lutter contre la récidive. Taxée de laxisme par la droite, la politique pénale de la garde des Sceaux repose sur deux mots d'ordre: sortir du "tout-carcéral" et désengorger les prisons.

Initialement intitulé "projet de loi sur la prévention de la récidive et l'individualisation des peines", il a été rebaptisé par la commission des lois - où plusieurs amendements importants ont été introduits - "projet de loi tendant à renforcer l'efficacité des sanctions pénales". Parmi les principaux points du texte: le rétablissement du principe de l'individualisation des peines, la création pour tous les délits d'une peine de "contrainte pénale" exécutoire en milieu ouvert et la lutte contre les sorties "sèches" de prison (sans mesure d'accompagnement).

Le site de Longue-sur-Mer, en Normandie.
Le site de Longue-sur-Mer, en Normandie. © -

> Vendredi - 70ème anniversaire du Débarquement

"La France accueille le monde" cette semaine en Normandie, selon le mot de François Hollande, à l'occasion du 70è anniversaire du débarquement, le 6 juin 1944. Dix-neuf chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus, dont six têtes couronnées. Seront notamment présents les présidents américain et russe Barack Obama et Vladimir Poutine, ainsi que la reine Elizabeth II d'Angleterre et la chancelière allemande Angela Merkel.

Les héros de la fête devraient être 1.800 vétérans - dont plusieurs centaines de Britanniques et Américains- attendus pour ces festivités.

Rafael Nadal
Rafael Nadal © -

> Dimanche - Finale messieurs à Roland-Garros

Qui pour succéder à Nadal? Dimanche se tiendra la très attendue finale messieurs à Roland-Garros avec une seule question: qui sera le successeur de l'Espagnol Rafael Nadal déjà huit fois vainqueur sur la terre battue de la Porte d'Auteuil.

Caroline Piquet et Jamal Henni