BFMTV

La victoire du FN aux européennes, "pire qu'un 21 avril"

Européennnes: Marine Le Pen, dimanche soir, après l'annonce des premiers résultats du scrutin

Européennnes: Marine Le Pen, dimanche soir, après l'annonce des premiers résultats du scrutin - -

Le Front national sort grand vainqueur en France des élections européennes avec environ 25% des voix, une percée historique. Quel signal ce résultat envoie-t-il au niveau européen? Quel enseignement tirer de ce scrutin? Eléments de réponse avec le politologue Gérard Grunberg.

Un FN se présentant comme le premier parti de France. L'UMP tiraillée par les divisions dès l'annonce des estimations. Et le PS une nouvelle fois désavoué. Le rapport de force entre les partis politiques a-t-il changé dimanche? Que faut-il retenir des élections européennes en France? Interview de Gérard Grunberg, directeur de recherche au CEE, Centre d'études européennes de Sciences-Po.

Quels enseignements tirer de cette élection?

Cette élection montre à quel point le rapport de force entre les trois principaux partis politiques français a changé. Dans ce cas de figure, à la prochaine présidentielle, ce sont l'UMP et le FN qui s'opposeront au second tour.

En somme, ce scrutin marque la perte de substance du Parti socialiste, très nettement distancé par les deux autres formations, et l’installation du FN au niveau national. Historiquement la gauche a rarement été aussi faible.

Les deux grands partis sont-ils malades?

Les deux grands partis de gouvernement, l’UMP et le PS, sont très fragilisés. Ils se situent à 34% quand on cumule leurs scores. Un niveau trop faible pour gouverner dans la crise.

Après un tel résultat, PS et UMP vont être durablement ébranlés de l'intérieur. Comment le pouvoir socialiste et François Hollande, à ce point en perte de crédibilité, vont-ils pouvoir tenir trois ans? Et l'UMP va-t-elle s'enfoncer dans une crise multiforme? Dans le parti de Jean-François Copé, les couteaux seront tirés dès lundi: l'UMP devra solder le conflit de novembre 2012 entre le député maire de Meaux et François Fillon.

La France sera-t-elle diminuée au niveau européen?

Au niveau européen, ce résultat va également entraîner un affaiblissement de la France. Le Parlement européen sera, en effet, emmené par le Parti populaire européen (PPE) et le Parti socialiste européen (PSE) dans lesquels la représentation française sera affaiblie.

Et les débats seront, à ne pas en douter, marqués par un FN (qui peut prendre la tête du groupe d'extrême droite) désireux de "choquer" les autres groupes.

Ce résultat est-il, comme on a pu l'entendre, "pire que le 21 avril"?

Oui. Electoralement oui. Lors du 21 avril 2002 (quand Jean-Marie Le Pen avait atteint le second tour de la présidentielle avec Jacques Chirac) le FN et le PS étaient à moins d’un point d’écart au premier tour. Là, le PS est distancé de plus de 10 points. C’est un moment important électoralement pour la France.

Hélène Favier