BFMTV

Medhi Nemmouche: "en 2007, il n'avait aucune pratique religieuse"

L'avocate de Medhi N. décrit un jeune homme "intelligent" et "attachant".

L'avocate de Medhi N. décrit un jeune homme "intelligent" et "attachant". - -

L'avocate de Medhi Nemmouche principal suspect de la tuerie du 24 mai dernier au Musée juif de Bruxelles garde un souvenir qui contraste fortement avec la nature des faits reprochés à ce trentenaire.

Soulifa Badaoui, avocate de Medhi Nemmouche suspecté d'avoir perpétré quatre assassinats terroristes au Musée juif de Bruxelles le 24 mai dernier, garde le souvenir d'un jeune homme "vif, intelligent, attachant et respectueux". "Ce n'est pas un jeune homme violent", a-t-elle affirmé à BFMTV.

Elle assure aussi qu'il n'était "pas ancré dans la délinquance" et qu'il ne lui a jamais semblé qu'il fut "prédestiné à commettre ce genre de faits". "Il n'était pas dans la mouvance islamique" et n'était pas pratiquant explique encore l'avocate interviewée dimanche.

"Pas sûr que la prison soit la meilleure solution"

"Ce ne serait pas quelque chose d'étonnant qu'en maison d'arrêt, des jeunes hommes finissent par dévier", explique l'avocate. Un tournant qui s'explique selon elle par des "difficultés familiales et sociales" et le fait de "n'avoir pas trouvé dans la société la réponse à leurs difficultés".

"Je ne suis pas convaincue que pour un jeune homme qui a été placé très tôt, qui s'est retrouvé à la rue à l'âge de dix-sept ans, et qui pour autant était intelligent et vif d'esprit, je ne suis pas convaincue que la prison ait été la meilleure solution à ses difficultés", poursuit-elle.

Le suspect, un délinquant déjà connu notamment pour des vols à main armée et qui se dit sans domicile fixe, a été arrêté vendredi à la gare routière Saint-Charles à Marseille par les douaniers lors d'un contrôle inopiné dans un autocar en provenance d'Amsterdam via Bruxelles.

Selon des sources proches de l'enquête, il avait un fusil d'assaut Kalachnikov et un revolver avec des munitions. "Des armes du type de celles utilisées le 24 mai a Bruxelles" ont été retrouvées.

D. N.