BFMTV

Gilets jaunes: interdiction des rassemblements dans l'Ariège

Image d'illustration.

Image d'illustration. - Facebook

Vendredi la préfecture de l'Ariège a annoncé l'interdiction des rassemblements dans le département en prévision de nouvelles actions de gilets jaunes.

La préfecture de l'Ariège a annoncé vendredi avoir interdit les "rassemblements, les installations d'abris et le dépôt de matériaux sur les principaux ronds-points et voies d'accès du département, dont les points de péage", alors que de nouvelles actions de gilets jaunes sont en préparation dans le département.

La préfète de l'Ariège "a interdit les rassemblements de personnes, les installations d'abris et le dépôt de matériaux de toute nature sur les principaux ronds-points et voies d'accès du département, dont les points de péage", indique un communiqué transmis vendredi, qui ne fait pas référence directement au mouvement des gilets jaunes.

"Grave atteinte à l'activité économique"

"Depuis le 17 novembre 2018 (date du début du mouvement de protestation, NDLR), les entraves à la liberté d'aller et de venir constituées par les barrages filtrants portent une grave atteinte à l'activité économique des entreprises. Les particuliers, les entreprises et les commerces du département doivent pouvoir être livrés de leurs commandes passées en vue des fêtes de fin d'année", selon la préfecture.

"Des mesures de mise en chômage technique ont été annoncées par plusieurs entreprises du département. Les services de l'État seront à nouveau mobilisés durant le weekend pour éviter toute occupation visant à filtrer ou bloquer les voies de circulation", conclut la préfecture.

Annulation de "Tout Foix, tout flamme"

Jeudi, la préfecture avait indiqué mettre en application les instructions du ministère de l'intérieur, "d'évacuer les ronds-points et autres blocages dans le département par les gilets jaunes". 

Une manifestation de gilets jaunes est annoncée sur les réseaux sociaux samedi matin à Foix. 

Le 6 décembre, la préfète avait reçu, à leur demande, une délégation composée de quatre représentants des gilets jaunes. Début décembre, la préfecture de l'Ariège avait annulé un grand spectacle "Tout Foix, tout flamme" en raison du mouvement des gilets jaunes.

B.L. avec AFP