BFMTV

"Dropped": le frère de Florence Arthaud va se constituer partie-civile

Hubert Arthaud

Hubert Arthaud - BFMTV

Depuis le drame, il n'a eu de cesse de faire part de ses doutes. Aujourd'hui, il a décidé de faire appel à la justice. Le frère de Florence Arthaud a annoncé ce mercredi soir sur BFMTV qu'il allait se constituer partie-civile, à la suite du décès de sa soeur lors d'un crash entre deux hélicoptères en Argentine, sur le tournage de l'émission de téléréalité Dropped, pour les besoins de TF1.

"Nous nous constituerons partie civile", a ainsi affirmé sur notre antenne Hubert Arthaud, confirmant une information de Nice Matin. Deux jours après les obsèques de la navigatrice, son frère a réitéré ses attaques quant aux moyens mis par la production pour réaliser son émission. "Tout a été fait à l'économie au niveau de la sécurité et à la va-vite", a-t-il ainsi accusé. Le cahier des charges de la société de production était "déraisonnable et imprudent", a-t-il également attaqué, assurant posséder des informations qu'il ne peut dévoiler pour l'heure.

La visibilité du pilote obstruée par une caméra?

Ancien pilote privé, Hubert Arthaud avait déjà fait part de son "intime conviction" que "la production n'avait pas fait de briefing de sécurité". Selon lui, un cameraman aurait obstrué la visibilité du pilote d'hélicoptère.

Outre la "petite fiancée de l'Atlantique", la nageuse Camille Muffat, le boxeur Alexis Vastine, cinq Français membres de l'équipe technique et les deux pilotes argentins ont également péri dans le drame. Une instruction judiciaire est actuellement menée par le parquet de Paris.

Jé. M.