BFMTV

Disparition de Maëlys: la mère du suspect conteste la pertinence des traces d'ADN retrouvées

Un barman accroche l'appel à témoins pour retrouver la petite Maëlys, le 28 août 2017 à Pont-de-Beauvoisin.

Un barman accroche l'appel à témoins pour retrouver la petite Maëlys, le 28 août 2017 à Pont-de-Beauvoisin. - Philippe Desmazes - AFP

La mère de l'homme mis en examen et placé en détention provisoire après la disparition de Maëlys conteste la pertinence des traces ADN relevées par les enquêteurs dans la voiture de son fils.

Un homme de 34 ans, présent lors du mariage où a disparu la petite Maëlys dans la nuit du 26 au 27 août, a été mis en examen et placé en détention provisoire ce dimanche pour "enlèvement et séquestration ou détention arbitraire de mineur de 15 ans"..

Déjà entendu la semaine dernière par les enquêteurs, il avait été relâché vendredi soir, mais "à la suite des résultats de la police technique et scientifique", il a de nouveau été interpellé dimanche, a précisé le parquet de Grenoble dans un communiqué.

"Il y avait des jeux sur place"

Des traces d'ADN de Maëlys ont en effet été retrouvées sur un des scellés et les enquêteurs tentent de déterminer si l’enfant a été présente dans le véhicule de l’homme incarcéré. Celui-ci l’avait lavé juste après le mariage, pour le vendre selon lui.

La mère du suspect, interrogée par RMC, conteste la validité de ces éléments:

"Vous savez, ils ont joué. Il y avait des jeux sur place. La petite, elle (les) a touchés. Lui, il va toucher derrière, il va rentrer dans sa voiture et toucher sa voiture, et voilà, puisqu'on trouve d’infimes traces. Qu’on retrouve quelque chose de vraiment important, je comprendrai, mais là, (ce sont) d’infimes traces", a-t-elle avancé sur notre antenne.

Selon le communiqué du parquet de Grenoble, le suspect a "persisté dans ses dénégations" et "apporté ses explications" lorsque lui ont été présentés les "témoignages, constatations et résultats scientifiques".

Liv Audigane