BFMTV

Dieudonné à Tours: le Conseil d'Etat interdit le spectacle

Dieudonné à l’avant-première de son film « Antisémite », le 15 janvier 2012.

Dieudonné à l’avant-première de son film « Antisémite », le 15 janvier 2012. - -

La représentation du "Mur" prévue à Tours ce vendredi soir n'aura pas lieu. Mais Dieudonné songe à proposer un autre spectacle.

Le Conseil d'Etat a validé vendredi l'interdiction du spectacle de Dieudonné à Tours, au lendemain d'une première décision de la plus haute juridiction administrative qui allait dans le même sens.

Plus tôt, le tribunal administratif d'Orléans avait confirmé, l'arrêté d'interdiction. Mais les avocats du polémiste ont fait savoir qu'ils songeaient à proposer un autre spectacle que "Le Mur".

19h - "Dieudonné pourrait proposer dès ce soir un autre spectacle sans délai", a déclaré à la sortie de l'audience publique au Conseil d'Etat, son avocat, "le contrat qui a été signé pour le spectacle de ce soir ne précisait pas forcément qu'il devait jouer Le Mur. Donc pourquoi proposer un spectacle différent dès demain", a-t-il poursuivi.

"Il pourrait, par exemple, faire un spectacle uniquement sur la communauté noire", a suggéré Me Mirabeau.

"C'est toujours plus facile, selon (Pierre) Desproges et les grands génies (humoristes) reconnus par le ministre de l'Intérieur, de se moquer de sa propre communauté", a-t-il fait valoir.

"Nous avons déjà eu deux décisions exceptionnelles. Je crois que nous ne sommes pas à l'abri d'avoir encore une décision exceptionnelle mais, cette fois-ci, en notre faveur", a ajouté Me Sanjay Mirabeau, en prévision d'un troisième référé devant la plus haute juridiction administrative.

18h35 - Saisi en référé, le Conseil d'Etat confirme l'interdiction du spectacle prévu ce soir à Tours, selon une décision lue par le juge des référés Jacques Arrighi de Casanova.

18h30 - Le site web officiel de Dieudonné n'est plus accessible
En début de soirée, Dieudosphere.com était indisponible, fait remarquer FTVI.

18h15 - L'audience publique au Conseil d'Etat a pris fin, rapporte Libération. La lecture de l'arrêt sera faite d'ici 30 minutes par le juge, Jacques Arrighi de Casanova, précise le quotidien.

17h56 - La Suisse craint, elle aussi, des troubles à l'ordre public

La petite ville suisse de Nyon, où Dieudonné, humoriste condamné plusieurs fois pour antisémitisme, a prévu de donner en février prochain son spectacle, va revoir sa position craignant des troubles à l'ordre public.

Cette décision fait suite à la décision du Conseil d'Etat jeudi, qualifiée de "victoire" par le gouvernement français. En conséquence, "indépendamment de ce que moralement l'on peut penser ou pas, il y a vraisemblablement un risque de troubles à l'ordre public sur le territoire de la commune de Nyon qui est un petit territoire" de 20.000 habitants, explique son conseiller municipal en charge de la Culture, Olivier Mayor.

17h45 - L'audience publique commence au Conseil d'Etat

L'audience publique au Conseil d'Etat a commencé à 17h30, comme prévu selon le correspondant sur place de Libération : "Nous sommes ici au motif d'une cabale organisée par le ministère de l'Intérieur (...). Nous sommes ridiculisés dans le monde entier à cause de cette affaire", plaident les trois avocats de Dieudonné.

17h25 - Dieudonné partage sur Facebook l'appel à manifester du "Jour de colère" le 26 janvier

Sur sa page Facebook, Dieudonné partage l'appel à manifester, le 26 janvier à Paris, par le collectif Jour de Colère. Si l'on ignore à ce jour qui se cache derrière cette organisation, plusieurs associations traditionnalistes, dont Civitas, ont déjà répondu à l'appel.


Publication de Dieudonné.

17h06 - Décision samedi du tribunal d'Orléans

Le tribunal administratif d'Orléans rendra samedi à 11 heures sa décision sur le recours de Dieudonné contre l'interdiction par le maire d'Orléans du spectacle le soir même au Zénith de la ville.

Dans le cadre d'un référé liberté, la société de production des spectacles de Dieudonné a demandé au tribunal de suspendre l'exécution de l'arrêté du député-maire d'Orléans, Serge Grouard (UMP).

16h29 - Jack Lang soucieux des "risques pour la liberté d'expression"

L'ancien ministre PS Jack Lang, également professeur de droit, estime que la décision jeudi du Conseil d'Etat d'interdire le spectacle de Dieudonné "portait en germe de graves risques pour la liberté d'expression", tout en soulignant sa "révulsion contre la haine raciale du sinistre Dieudonné".

15h49 - Le Préfet de Paris lance une procédure d'interdiction du spectacle au théâtre de la Main d'or

Selon nos informations, le préfet de police de Paris, Bernard Boucault, a lancé ce vendredi matin une procédure contradictoire pour faire interdire le spectacle de Dieudonné prévu le 15 janvier au théâtre de la Main d’or, celui que loue le polémiste.

Plus précisément, le préfet a écrit à l'organisation pour lui signifier ses intentions. L'organisateur a 48 heures pour répondre et présenter ses arguments pour éviter l'interdiction. Suite à cela, le préfet pourra prendre son arrêté d'interdiction. Une cinquantaine de dates sont programmées à la Main d'or, jusqu'à fin juin 2014.

15h30 - Manuel Valls se félicite de la fin du "temps de l'impunité"

En visite à Quimper, Manuel Valls déclare: "C'est fini le temps de l'impunité. C'est ça le message qui est passé". "C'est un combat politique qui ne s'arrête pas à une seule décision de justice. (...). Il va se poursuivre et avec la plus grande détermination", a dit le ministre de l'Intérieur.

Ce matin, Manuel Valls, en plus d’interdire les spectacles de Dieudonné, a exprimé sa volonté de traquer le polémiste également sur Internet. "La parole antisémite, raciste, est là, s'est développée et se déverse sur Internet", a-t-il déclaré sur France Inter.

14h53 - Les avocats de Dieudonné se présentent devant la salle de spectacle de Tours

En début d'après-midi, deux avocats de Dieudonné accompagnés d'un huissier se sont présentés devant le Vinci, la salle du centre de Tours qui peut accueillir 2.000 personnes, afin de faire constater par huissier que les portes étaient fermées.

"Nous réclamons le droit pour Monsieur Dieudonné de se produire dans cette salle; l'interdiction ne porte que sur la tenue du spectacle Le Mur", explique devant la presse l'un de ses avocats, Jérôme Damiens-Cerf. "Elle ne lui interdit pas de jouer un autre spectacle", selon lui.

13h40 - INFO BFMTV - audience en référé devant le Conseil d'Etat à 17h30

L'audience en référé devant le Conseil d'Etat sollicité par les avocats de Dieudonné se tiendra à 17h30 ce vendredi. Pour avoir gain de cause devant le Conseil d'Etat, les avocats de Dieudonné envisagent de changer le nom et le contenu du spectacle de l'humoriste dès ce soir.

13h27 - 1.500 euros de dommages et intérêts pour la ville de Tours

En effet, en plus des des 1000 euros que devra verser Dieudonné à la ville de Tours après la décision du tribunal administratif d'Orléans, un spectateur plaignant va également devoir payer 500 euros à la municipalité.

Jean Germain, le maire PS de la ville, s'est dit, sur BFMTV, "satisfait" de la décision d'interdiction.

13h25 - Dieudonné demande à ses fans de lui envoyer leurs places pour le soutenir

Sur sa page Facebook, Dieudonné demande, outre la démission de Manuel Valls, à ses fans de ne pas se faire rembourser leurs places de spectacle annulé. Il leur demande de les lui envoyer, pour le soutenir:


Publication de Dieudonné.

13h08 - Yvan Attal: "Je suis juif. J'en ai ras-le-cul d'être insulté".

Un coup de gueule virulent, repéré par le Nouvel Observateur. Sur le plateau du Grand Journal de Canal+, jeudi soir, le comédien Yvan Attal est littéralement sorti de ses gonds.

"Je suis juif. J'en ai ras-le-cul d'être insulté. (...) Dieudonné, ça fait dix ans qu'il fait le mariole. Ce n'est pas un comique, il se cache derrière un nez rouge. (...) Ses spectacles sont des meetings. Demain, s'il y avait un homme politique qui vient faire un meeting, est-ce qu'on laisserait un néo-nazi, un nazi, un antisémite, un raciste faire des meetings comme le fait Dieudonné ? Non", s'est-il notamment ému.

Vous pouvez visionner la séquence ci-dessous:

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéoCoup de gueule Yvan Attal - Le Grand Journal du 09/01

12h40 - Marine Le Pen dénonce la "censure" du spectacle de Dieudonné à Nantes jeudi

Marine Le Pen, présidente du Front national, estime sur I>TELE que la décision "éminemment inquiétante" du Conseil d'Etat interdisant la tenue du spectacle de Dieudonné jeudi à Nantes s'apparentait à une "censure" et représentait un "bouleversement de l'ordre juridique" en France.

12h24 - Dieudonné interdit de se produire à Tours ce vendredi soir

Saisi par un référé-liberté de l'avocat de Dieudonné, un juge du tribunal administratif (TA) d'Orléans confirme l'annulation du spectacle de Dieudonné à Tours ce vendredi soir.

Dieudonné devra, en outre, verser 1000 euros à la ville de Tours. Décision dont se félicite dans la foulée le sénateur-maire de la ville Jean Germain (PS) devant la presse.

Les avocats de Dieudonné veulent saisir le Conseil d'Etat, annoncent-ils sur le plateau de BFMTV:

11h56 - Dieudonné, un voisin très discret

Au Mesnil-Simon, son village de l'Eure-et-Loir, Dieudonné est un voisin tranquille et apprécié. Mais pas plus. La polémique, elle, est jugée disproportionnée sans que l'on soit un fanatique de l'artiste.

Lorsqu'il s'y était présenté aux législatives en 2012, sous l'étiquette du parti antisionniste, il n'avait recueilli que 1% des voix.

11h46 - Dieudonné affirme qu'il sera ce soir à Tours sur Facebook

Sur sa page Facebook, Dieudonné a publié un nouveau post à l'attention de ses fans. "Dieudonné ce soir à Tours (on attend le résultat du tribunal d'ici peu)" écrit-il notamment:


Post by Dieudonné.

11h26 - Le Crif annule son rassemblement de dimanche

Suite à l'arrêt du Conseil d'Etat jeudi soir , le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) "annule le grand rassemblement citoyen et républicain" auquel il avait appelé pour dimanche à Paris afin de dénoncer les spectacles de Dieudonné, annonce un communiqué diffusé vendredi.

L'appel du Crif à un rassemblement sur l'esplanade des Invalides, lancé jeudi, faisait suite à l'annonce de l'arrêté du tribunal administratif de Nantes autorisant le spectacle de Dieudonné M'bala M'bala.

11h - "La parole de Dieudonné est un délit" estime Valls

"Sa parole n'est pas une opinion, c'est un délit, elle est insupportable". Manuel Valls maintient la pression. Après avoir obtenu l'interdiction du spectacle de Dieudonné jeudi, une victoire politique selon les observateurs, le ministre de l'Intérieur a justifié son recours au Conseil de l'Etat.

"Le Conseil d'Etat comme le tribunal administratif, est totalement indépendant. Ces règles s'appliquent à tous les citoyens comme au ministre de l'Intérieur", a-t-il assuré.

9h - Paris interdira le spectacle de Dieudonné

"Le maire de Paris demandera au préfet de police l'interdiction du spectacle de Dieudonné. On ne pouvait pas laisser cette personne qui se présente comme un humoriste tenir des propos antisémites, négationnistes", a indiqué Anne Hidalgo ce matin sur BFMTV. "La formule de Manuel Valls était juste: la République a gagné", a encore insisté la candidate à la mairie de Paris.

8h53 - Quelles suites judiciaires à l'affaire?

Le scénario du Zénith nantais de jeudi pourrait-il se répéter pour chaque date du spectacle de l'humoriste Dieudonné? C'est fort possible.

Les débats juridiques autour de la notion de troubles à l'ordre public, du respect des droits et la défense et de la liberté d'expression risquent d'être intenses.

8h - "Tout à fait possible que le spectacle se tienne à Tours"

Alors que la décision du tribunal administratif est attendue à la mi-journée, l'avocat de Dieudonné, Me Jacques Verdier, se veut confiant. "Le tribunal administratif d'Orléans a clôturé ses débats (jeudi soir, ndr) avant que l'arrêt concernant le spectacle de Nantes soit rendu par le Conseil d'Etat", a-t-il souligné. "Donc, il peut ne pas tenir compte de cette décision."

6h52 - 7 Français sur 10 ont une mauvaise opinion de Dieudonné

D'après un sondage Ifop pour Metronews rendu public vendredi, plus de sept Français sur dix (71%) ont une mauvaise opinion de Dieudonné, une image négative qui se retrouve aussi bien chez les sympathisants de gauche, de l'UMP comme du FN.

Selon cette étude, 16% ont une bonne opinion du polémiste et 13% disent ne pas le connaître.

|||L'ESSENTIEL

• Après Nantes, le spectacle de Dieudonné est interdit à Tours. Ses avocats ont saisi le Conseil d'Etat, dont l'audience en référé s'est ouverte à 17h30 ce vendredi.

• Le préfet de Paris a lancé une procédure d'interdiction du show au théâtre de la Main d'or

• "Il ne peut y avoir d'interdiction générale" des spectacles de Dieudonné a reconnu Manuel Valls sur BFMTV.

• Le Conseil d'Etat a validé ce vendredi soir l'interdiction du spectacle à Tours

S.C. et C.P. et M.G.