BFMTV

Benalla a cherché sur Internet comment fabriquer un brassard quelques jours avant le 1er-Mai

Alexandre Benalla, le 1er-mai 2018 place de la Contrescarpe à Paris. - Capture BFMTV

Alexandre Benalla, le 1er-mai 2018 place de la Contrescarpe à Paris. - Capture BFMTV - -

Une nouvelle expertise montre que l'ancien chargé de mission d'Emmanuel Macron a effectué des recherches internet afin de savoir comment confectionner un brassard, quelques jours avant les événements du 1er-Mai place de la Contrescarpe.

Un rapport d'expertise révèle qu'Alexandre Benalla a consulté des sites de création de brassards personnalisés quelques jours avant le 1er-Mai 2018, jour des interpellations musclées qui avaient eu lieu place de la Contrescarpe à Paris, pour lesquelles l'ex-collaborateur de l'Élysée a été mis en examen, a-t-on appris ce mercredi, confirmant une information du Parisien.

Ni policier, ni gendarme, Alexandre Benalla avait été filmé en train de violenter des manifestants en marge de la manifestation, habillé d'un brassard de police et muni d'un talkie-walkie. 

Des recherches datées du 24 avril 2018

Jusqu'alors, l'origine du brassard qu'il portait ce jour-là était un mystère pour les enquêteurs de l'IGPN. L'ancien chargé de mission avait toujours affirmé que celui-ci se trouvait dans le sac que l'officier de liaison lui avait remis, deux jours avant la manifestation, tandis que les policiers démentaient avoir fourni le moindre brassard à Alexandre Benalla.

Mais l'expertise réalisée sur le disque dur de son ordinateur de fonction jette le trouble sur sa version des faits. Ce rapport, que Le Parisien a pu consulter et qui date du 24 juin dernier, indique qu'Alexandre Benalla aurait cherché, à trois reprises le 24 avril 2018, des sites internet de "création de brassard" ou de "fabrication de brassard personnalisé" sur Google. 

Démenti ferme de son avocate

Cela signifie-t-il que l'ex-collaborateur de la présidence de la République a cherché à fabriquer un faux brassard, pensant qu'il lui serait impossible de s'en procurer un? Le brassard orange qu'il porte sur les fameuses images de la place de la Contrescarpe a-t-il été confectionné par ses soins?

Son avocate, contactée par Le Parisien, dément formellement. Elle affirme qu'"Alexandre Benalla n'a jamais commandé ni fait fabriquer de brassard police comme celui porté le 1er-Mai et que la préfecture de police lui a fourni".

Me Jacqueline Laffont assure qu'Alexandre Benalla cherchait au contraire à élaborer un brassard qui aurait pu permettre d'indiquer qu'il faisait partie de l'équipe de la présidence de la République. Par ailleurs, elle ajoute que des cartes professionnelles ou des pin's de la présidence ont déjà été confectionnés de la sorte.

Cécile Danré avec Jeanne Bulant