BFMTV

Affaire Jubillar: ce que révèlent les téléphones du couple

Cédric Jubillar sera interrogé ce vendredi par les juges d'instruction. Mis en examen en juin pour le meurtre de son épouse, il continue de clamer son innocence.

Pour la première fois depuis son incarcération fin juin, Cédric Jubillar est convoqué ce vendredi à Toulouse devant les deux juges d'instruction pour être interrogé sur la disparition de son ex-compagne Delphine, introuvable depuis la nuit du 15 au 16 décembre 2020.

Alors que la justice estime avoir recueilli suffisamment d'indices graves à l'encontre du mari pour refuser ses demandes de mise en liberté, certaines informations provenant des téléphones du couple pourraient faire avancer l'enquête.

Celui de Delphine Jubillar d'abord, reste encore à ce jour introuvable. Selon les dires de son mari, elle serait sortie du domicile conjugal le 15 décembre vers 23h avec leurs deux chiens, vêtue d'une doudoune blanche. Et elle avait à ce moment-là son téléphone portable avec elle.

"Aucune certitude" que ce soit Delphine Jubillar qui utilise son téléphone dans la nuit

Selon nos informations, le téléphone de l'infirmière de 33 ans s'éteint à 7h48, et est resté sous le même relais qui couvre le domicile conjugal. Les vérifications de son compte Google ont permis de voir qu'elle avait envoyé un dernier message, sur Snapchat, le 15 décembre à 22h58, à son amant. Il s'agissait d'une photo d'elle.

Mais on sait aussi que plus tard dans la nuit, le téléphone a été utilisé à nouveau, via WhatsApp et la caméra du portable. D'après une source proche de l'enquête, il n'existe "aucune certitude sur le fait que ce soit Delphine Jubillar qui, à ce moment-là, a fait usage de son téléphone".

Le téléphone de Cédric Jubillar éteint, "curieux" pour les enquêteurs

Du côté de Cédric Jubillar, là aussi l'analyse des données du téléphone pourrait s'avérer utile. L'activité de son portable prend fin à 22h08 le 15 décembre au soir, après avoir joué au jeu-vidéo Game of Thrones. Le téléphone est ensuite éteint. Dans la nuit, à 3h53, il se connecte d'abord sur le site de rencontres Badoo et tente de joindre son épouse à partir de 3h54 par différents moyens: appels, SMS, messages via Messenger ou encore Instagram. Pendant les heures qui suivent, il tentera de la joindre près de 200 fois.

Dans sa version des faits, Cédric Jubillar explique bien avoir remarqué l'absence de sa femme vers 4h du matin, réveillé par les pleurs de leur fille. Selon son téléphone, il va contacter deux amies de sa femme, à 3h57, via une conversation groupée créée par le passé pour l'organisation d'un anniversaire surprise de sa compagne. Dans les messages, il indique "chercher partout" cette dernière, et leur demande si elle n'est pas chez l'une de ses amies. Elles lui répondent en privé que Delphine n'est pas chez elles.

Il contactera ensuite la gendarmerie à 4h09 et les forces de l'ordre arriveront vers 4h50. Cédric Jubillar se reconnectera à son jeu Game of Thrones à 7h12. Les enquêteurs estiment qu'il est "curieux que son téléphone soit éteint de 22h08 à 3h53, ce qui ne semble pas être dans ses habitudes".

Lors de l'audition de ce vendredi, des questions devraient être posées à Cédric Jubillar au sujet de leurs disputes, de leur prochaine séparation, de leurs problèmes financiers ou encore de l'amant de Delphine. A priori, pas de questions prévues sur la téléphonie ni sur les analyses récentes de la machine à laver du couple. Sauf si les juges changent d'avis.

Par Mélanie Vecchio avec Louis Augry