BFMTV

Affaire Benalla: Vincent Crase porte plainte après les enregistrements diffusés par Mediapart

Vincent Crase le 21 janvier 2019 devant la commission d'enquête du Sénat à Paris.

Vincent Crase le 21 janvier 2019 devant la commission d'enquête du Sénat à Paris. - BERTRAND GUAY / AFP

Lors de cette conversation téléphonique entre Crase et Benalla révélée par Mediapart, l'ancien collaborateur de l'Élysée se vantait d'être soutenu par le chef de l'État dans l'affaire des violences du 1er-Mai, place de la Contrescarpe à Paris.

Après Alexandre Benalla, Vincent Crase a déposé plainte ce lundi pour que soit identifié les auteurs des "enregistrements frauduleux", a fait savoir son avocat à BFMTV.

Alexandre Benalla, l'ancien collaborateur du président de la République avait déjà porté plainte jeudi, contestant la légalité de l'enregistrement d'une de ses conversations privées diffusée fin janvier par Mediapart

"Tu vas les bouffer. T’es plus fort qu’eux." 

Lors de cette conversation téléphonique entre Crase et Benalla révélée par Mediapart, l'ancien collaborateur de l'Élysée se vantait d'être soutenu par le chef de l'État dans l'affaire des violences du 1er-Mai, place de la Contrescarpe à Paris. D'après Benalla, Emmanuel Macron lui aurait confié: "Tu vas les bouffer. T’es plus fort qu’eux".

Le parquet de Paris avait alors ouvert une enquête pour "atteinte à l'intimité de la vie privée" et sur les conditions d'enregistrement de cette conversation. 

Par ailleurs, Alexandre Benalla et Vincent Crase ont été mis en examen le 22 juillet 2018, pour "violences en réunion", en marge des manifestations du du 1er-Mai, point de départ de l'affaire.

Sarah-Lou Cohen avec Jeanne Bulant