BFMTV

Affaire Benalla: la gendarmerie publie une note interne pour donner des explications et calmer les rangs

Alexandre Benalla, chargé de la sécurité d'Emmanuel Macron, le 17 juil 2017 au Touquet

Alexandre Benalla, chargé de la sécurité d'Emmanuel Macron, le 17 juil 2017 au Touquet - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Une note interne a été publiée samedi par la gendarmerie pour justifier les fonctions et les grades d'Alexandre Benalla et de Vincent Crase, tous deux impliqués dans des violences commises le 1er mai.

Des précisions ont été fournies pour tenter d'apaiser les tensions des troupes. La gendarmerie a publié samedi une note interne, afin d'expliquer les fonctions d'Alexandre Benalla et de Vincent Crase, tous deux visés dans une affaire concernant des violences commises lors des manifestations du 1er mai à Paris, a appris BFMTV ce dimanche, confirmant une information du Parisien.

Grade de lieutenant-colonel pour Benalla

Cette note explique notamment qu'Alexandre Benalla a été radié à sa demande en 2017 de la réserve opérationnelle, dans laquelle il était engagé depuis 2009. Il a ensuite été réintégré par la direction en qualité d'"expert". C'est alors qu'il a obtenu le grade de lieutenant-colonel, au sein de la réserve opérationnelle spécialisée, qui rassemble 74 experts qui font office de consultants.

Quelques précisions ont été apportées sur ce grade de lieutenant-colonel, principal sujet d'irritation dans les troupes de la gendarmerie. La note stipule que ce grade lui a été conféré au titre de son niveau d'expertise, qu'il est "temporaire" et ne lui donne "aucune prérogative de commandement".

Procédure de radiation

Concernant Vincent Crase, on apprend qu'il fait partie, pour sa part, de la réserve opérationnelle classique, en tant que chef d'escadron, depuis 1996. Il effectuait des missions de formation et d'encadrement de façon régulière.

Après avoir apporté ces justifications, la gendarmerie conclut sa note en annonçant qu'Alexandre Benalla et Vincent Crase feront l'objet de sanctions. Une procédure de radiation des deux hommes est engagée dans la réserve de la gendarmerie.

Céline Penicaud avec Cécile Danré