BFMTV

1er -Mai: où les manifestations sont-elles interdites ce mercredi?

Des personnes manifestent à Nantes, le 1er mai 2017.

Des personnes manifestent à Nantes, le 1er mai 2017. - Jean-Sébastien Evrard - AFP

Après plus de cinq mois de contestation des gilets jaunes, la fête du Travail s'annonce chargée en cortèges ce jeudi. Plusieurs préfets ont pris des arrêtés d'interdiction de manifester.

Ce mercredi 1er mai promet d'être un peu particulier. Aux traditionnels défilés de syndicats en ce jour de fête du Travail, plusieurs cortèges de gilets jaunes pourraient se joindre, après cinq mois de contestation. Les préfets de plusieurs villes ont pris des arrêtés pour interdire les manifestations dans des périmètres délimités.

  • Lyon

A Lyon, il sera interdit de manifester dans l'hyper-centre, alors que le cortège syndical n'avait de toute manière pas prévu d'y passer. Il sera donc interdit de manifester dans et autour de la rue de la République, principale artère commerçante de la presqu'île, de 11 heures à 20 heures.

  • Caen

Dans le chef-lieu du Calvados, toute manifestation autre que celle de l'intersyndicale sera interdite dans le centre-ville de 9 heures à 23 heures, alors que des gilets jaunes disaient vouloir se joindre au cortège.

"Les membres du mouvement des 'gilets jaunes' ne pourront donc se prévaloir de la manifestation intersyndicale déclarée par les organisations syndicales pour dévoyer ce rassemblement", prévient le communiqué de la préfecture du département.
  • Toulouse

"Toute manifestation ou rassemblement revendicatif du mouvement des gilets jaunes" sera interdit ce mercredi à Toulouse de 9h à 18h sur la place du Capitole, sur arrêté préfectoral. La ville rose a été marquée par les violences et les dégradations ces derniers mois.

  • Paris
"Les cortèges, défilés, et rassemblements revendicatifs déclarés, annoncés ou projetés, ainsi que le port et le transport d'armes par nature et de tous objets susceptibles de constituer une arme" sont interdits le 1er mai dans le périmètre des Champs-Élysées, autour de la présidence de la République, de l'Assemblée Nationale et de Notre-Dame-de-Paris, déclare la préfecture de police de Paris dans un arrêté mardi.

La circulation des véhicules à moteur est également interdite à partir de 6h du matin mercredi aux alentours de l'Élysée.

Dans un deuxième arrêté, il est annoncé qu'une manifestation partant de la place du Panthéon (Vème arrondissement) et se rendant place du 18 juin 1940 (XIVème) a été interdite à cause des risques de "troubles à l'ordre public et d'atteinte à la sécurité des personnes".

La préfecture de police a également obligé les commerces, débits de boissons et restaurants situés le long du parcours déclaré à baisser le rideau à partir de 13 heures. Les commerçants concernés par l'obligation de fermeture devront également protéger leurs établissements "contre les dégradations et pillages" et ramasser tout mobilier pouvant servir de projectile.

>> Cet article est susceptible d'être mis à jour au fil des heures.

Liv Audigane avec AFP