BFMTV

TPMP: Ruquier dénonce des "propos diffamatoires" sur Christine Angot

L'animateur Laurent Ruquier en 2013.

L'animateur Laurent Ruquier en 2013. - Miguel Medina - AFP

Laurent Ruquier et Catherine Barma affirment leur soutien à Christine Angot. Ils démentent les propos de Benjamin Castaldi selon lequel la chroniqueuse les menacerait de "chantage au suicide".

Laurent Ruquier et Catherine Barma sont en colère contre Touche pas à mon poste!. Dans un communiqué, l'animateur et la productrice de On n'est pas couché, ont tenu ce vendredi à démentir "formellement les propos diffamatoires tenus dans Touche Pas à Mon Poste! du jeudi 15 mars, que véhicule Benjamin Castaldi".

Le chroniqueur de C8 avait expliqué lors de l'émission: "Je sais de source sûre que le cas Christine Angot est un vrai problème pour l'émission. Ils ne savent plus comment la gérer, Ruquier est très embêté avec Christine Angot. Il y aurait eu un chantage au suicide".

"Inventé de toutes pièces"

Dans leur communiqué, Ruquier et Barma déclarent que "ces soi-disant informations sont inventées de toutes pièces" et assurent que "ni Laurent Ruquier, ni Catherine Barma ne sont embarrassés par la présence de Christine Angot, et tiennent à le faire savoir".

Laurent Ruquier a par ailleurs affirmé sur Twitter, en réponse à un article en ligne sur les propos de Benjamin Castaldi:

"Je suis bien chanceux d’avoir Christine Angot comme partenaire plutôt que Benjamin Castaldi".

Chaque samedi soir, les éclats de Christine Angot face aux invités de On n'est pas couchés font les riches heures de l'émission et les réseaux sociaux, tout comme les médias s'en délectent.

L'écrivain, régulièrement conspuée par le public, a déjà quitté le plateau avec fracas. Après une altercation avec Sandrine Rousseau, la chroniqueuse recrutée après le départ de Vanessa Burggraf, a même envisagé d'arrêter l'émission de façon définitive.

M. R.