BFMTV

ONPC: Vif échange entre Christine Angot et François de Rugy

Christine Angot et François de Rugy dans Onn'est pas couché le 14 octobre 2017.

Christine Angot et François de Rugy dans Onn'est pas couché le 14 octobre 2017. - Capture d'écran - ONPC - France 2

L'écrivain et le président de l'Assemblée nationale se sont opposés sur le vocabulaire d'Emmanuel Macron.

Une question de vocabulaire a opposé Christine Angot et le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, sur le plateau de On n'est pas couché, samedi soir.

"J'en ai marre que l'on se perde dans des débats sur le choix des mots, et ceci, et cela", a lancé François de Rugy.

"Ah, ce n'est pas important le choix des mots? Ce n'est pas important pour un président de la République le choix des mots?", a répondu Christine Angot, visiblement agacée.

"Un nuage méprisant"

François de Rugy a alors convoqué le général de Gaulle pour défendre son point de vue: "Si, c'est important. Charles de Gaulle avait parlé de la chienlit. Georges Pompidou avait dit 'Il faut arrêter d'emmerder les Français'. Ça n'a pas fait d'eux des mauvais présidents de la République. Personne n'a dit qu'ils n'étaient pas à la hauteur de la fonction!"

Le président de l'Assemblée nationale a poursuivi: "Emmanuel Macron avait parlé de manière un peu fleurie une fois. Les présidents de la République ont des expressions comme ça une fois de temps en temps".

"Non, mais là, ce n'est pas une fois, là c'est tous les mois! Le coup de la gare, en juin! Le coup de je ne sais plus quoi... des gens qui réussissent, c'est en août!", a asséné l'écrivain, ajoutant : "On ne sait plus... Il y a une sorte de nuage méprisant qui tombe sur nous!"

M. R.