BFMTV

Le prince Philip quitte la vie publique à 96 ans

Le Prince Philip et la reine Elizabeth II à Londres en 2016

Le Prince Philip et la reine Elizabeth II à Londres en 2016 - Arthur Edwards - AFP

Le duc d'Édimbourg, qui seconde la reine d'Angleterre depuis son accession au trône il y a 65 ans, assure son dernier engagement public ce mercredi.

Un prince à la retraite. À 96 ans, Philip Mountbatten, l'époux d'Elizabeth II, assure son dernier engagement public ce mercredi. Comme annoncé par un communiqué, le duc d'Édimbourg assistera au défilé des Royal Marines, dont il est capitaine général depuis 1953, à Buckingham Palace.

Le défilé "marquera la conclusion du programme individuel de Son Altesse Royale, bien qu'il puisse choisir de se rendre à certains événements, au côté de la reine, de temps en temps", a expliqué une porte-parole de Buckingham, comme le rapporte CNN

L'annonce officielle de son retrait de la vie publique a brièvement donné lieu à une petite confusion sur les réseaux sociaux. Dans la matinée, le journal britannique Daily Telegraph a publié une nécrologie du duc d'Édimbourg. Le titre "À GARDER À GARDER À GARDER Le prince Philip, duc d'Édimbourg, meurt à XX ans" indique qu'il s'agit d'une erreur. L'article a été supprimé mais le lien existe toujours; il renvoie désormais vers l'annonce du départ à la retraite du prince nonagénaire.

-
- © -

Un départ annoncé

Le prince Philip est à ce jour président et membre de plus de 780 associations. Buckingham avait annoncé son désir de quitter la vie publique en mai dernier par voie de communiqué, assurant que tous ses engagements seraient tenus jusqu'en août. Un mois après cette annonce, le souverain avait été brièvement hospitalisé par "précaution" pour une infection. Il s'est rendu à pas moins de 200 événements rien qu'en 2016 selon CNN, qui rend compte de sa carrière en quelques chiffres: 22.219 engagements personnels, 637 visites à l'étranger et 5.469 discours. De toute l'histoire des conjoints de membres de la famille royale, il est celui qui a travaillé le plus longtemps. 

Depuis quelques années déjà, le prince laisse entendre que ses engagements publics touchent à leur fin. Ainsi, en 2011, il avait estimé avoir "accompli (s)a part" du travail au côté de sa femme, qu'il a épousée en 1947. Celui qui a renoncé à sa carrière militaire pour seconder la reine lors de son accession en trône, en 1952, a assuré que son "premier, second et ultime emploi est de ne jamais laisser tomber la reine." Un rôle qu'il a assumé durant 65 ans.

B.P.