BFMTV

Le prince Philip hospitalisé pour une infection

Le prince Philip à Londres en 2017

Le prince Philip à Londres en 2017 - John Stillwell - AFP

C'est "par précaution" que le mari de la reine Elizabeth II et père du prince Charles a été emmené à l'hôpital.

Le prince Philip, époux de la reine Elizabeth II, a été hospitalisé mardi soir "par précaution" pour soigner une infection, a déclaré mercredi un porte-parole du palais de Buckingham.

Alors que la reine s'apprête à prononcer son traditionnel discours marquant l'ouverture du parlement britannique, le prince Philip, 96 ans, est soigné pour "une infection causée par une pathologie préexistante", a précisé le palais.

En mai, le prince Philip avait annoncé sa décision de se retirer de la vie publique à l'automne prochain. Celui qui est président, parrain ou membre de plus de 780 associations avait décidé de n'assurer ses engagements que jusqu'au mois d'août et de ne plus répondre aux "nouvelles invitations". Ce nouvel incident pourrait être synonyme d'une retraite anticipée. Déjà en 2011, il avait estimé avoir "accompli (sa) part du travail".

L'éternel allié de la reine 

"Le Prince Philip a bon moral et est déçu de manquer la cérémonie d'ouverture du parlement et les courses hippiques de Royal Ascot", a précisé la même source. Le prince Charles, fils de la souveraine et héritier du trône britannique, "accompagnera la reine" au parlement. Celle-ci "est tenue informée et participera aux courses de Royal Ascot comme prévu cet après-midi", a indiqué le porte-parole.

Connu pour son tempérament léger et sa blague facile (pas toujours bienvenue), le prince Philip a toujours contrebalancé la personnalité on-ne-peut-plus sérieuse de sa femme, qu'il a épousée en 1947 et à laquelle il s'est toujours dévoué. "Mon premier, second et ultime emploi est de ne jamais laisser tomber la reine", a-t-il notamment déclaré par le passé. 

B.P. avec AFP