BFMTV

Le prince George et la princesse Charlotte, stars du Noël de la famille royale

Kate Middleton et le prince William avec leurs deux enfants, le 25 décembre 2016

Kate Middleton et le prince William avec leurs deux enfants, le 25 décembre 2016 - Andrew Matthews - AFP

Une partie de la famille royale britannique s'est réunie à Englefield pour assister à la messe de Noël, ce dimanche 25 décembre.

Une première qui a attiré tous les regards. Ce 25 décembre, à Englefield, dans le sud de l'Angleterre, une partie de la famille royale britannique s'est rassemblée pour assister au culte de Noël.

Si la reine Elizabeth II a été contrainte d'annuler sa présence à Sandringham en raison d'un "gros rhume", ses deux petits-enfants, George et Charlotte, ont focalisé toutes les attentions, à 300 km de là, pour leur première messe de Noël. En effet, les deux enfants du prince William et de Kate Middleton passaient cette année les fêtes du côté de la famille de la duchesse de Cambridge.

Le manteau du prince George fait sensation

C'est dans les bras de sa mère que la princesses Charlotte, âgée d'un an et demi, est arrivée à l'église St-Mark. Son frère, le prince George, qui fêtera ses 4 ans en juillet prochain, tenait lui, sagement, la main de son père. Son long manteau gris en laine a d'ailleurs remporté un tel succès auprès du public que la pièce, d'une valeur de 147 dollars, est désormais introuvable sur le marché, selon le site People.

Kate Middleton et le prince William avec leurs deux enfants, le 25 décembre 2016
Kate Middleton et le prince William avec leurs deux enfants, le 25 décembre 2016 © Andrew Matthews - AFP

Tout le clan Middleton était réuni à l'église St-Mark, notamment Pippa Middleton et son fiancé James Matthews, les parents de Kate Middleton, Carole et Michael, ainsi que James, le frère de la duchesse de Cambridge.

En 2012, Kate et William avaient déjà manqué la fête de Noël royale. Ils rejoindront la famille de William ce 26 décembre, "Boxing day", dans le Northfolk pour la traditionnelle chasse au faisan du prince Philip.

Fabien Morin