BFMTV

Ces 3 moments historiques où la reine Elizabeth II a donné une allocution en période de crise

La reine d'Angleterre fera ce dimanche soir une intervention télévisée exceptionnelle, liée à la pandémie du Covid-19. Il s'agira seulement de sa quatrième allocution de ce genre, en 68 ans de règne.

Une allocution rare, et historique. La reine Elizabeth II s'adressera ce dimanche soir aux habitants du Royaume-Uni et des pays du Commonwealth, dans une intervention télévisée exceptionnelle, liée à la pandémie du Covid-19.

La reine d'Angleterre adresse ses voeux à la nation chaque année à Noël et avait donné, en 2012, un discours télévisé de remerciements pour les 60 ans de son accession au trône. Mais l'allocution diffusée ce soir ne sera que la quatrième liée à une période de crise ou de deuil, en 68 ans de règne. Celle-ci intervient au lendemain de l'annonce d'un nouveau record quotidien de 708 morts supplémentaires de patients atteints par le Covid-19 au Royaume-Uni, parmi lesquels un enfant de 5 ans.

Retour sur les trois autres événements exceptionnels qui ont amenés la souveraine à s'adresser à la population.

> La première Guerre du Golfe, en 1991

En février 1991, en plein pendant la guerre du Golfe, la reine avait enregistré un discours télévisé très court. D'environ une minute, il avait été diffusé au moment où débutait l’opération "Tempête du désert", une série d'offensives militaires contre les forces irakiennes qui occupaient alors le Koweït. Elizabeth II avait alors appelé les gens à s’unir et à prier pour que le succès des Forces armées soit aussi "rapide que certain", et qu’il soit "atteint avec un coût aussi faible que possible en terme de vies et de souffrances humaines". Elle avait également exprimé ses espoirs pour une "paix juste et durable".

> La veille des funérailles de Lady Di, en 1997

La reine s'est aussi adressée à la nation en 1997, la veille des funérailles de la princesse Diana, morte subitement dans un accident de voiture à Paris. Habillée de noir, elle avait donné son discours depuis Buckingham Palace, avec des images montrant la population venue rendre hommage à Lady Di pour fond. Elle avait indiqué parler en tant que reine de la nation, mais aussi en tant que grand-mère des princes William et Harry. Elle avait rendu hommage à leur mère, "un être humain talentueux et extraordinaire".

"Je l'admirais et la respectais, pour son énergie et son engagement envers les autres, et surtout pour son dévouement envers ses deux garçons", avait-elle dit. "Dans les bons comme dans les mauvais moments, elle n’a jamais perdu sa capacité à sourire et à rire, ni manqué d’inspirer les autres avec sa chaleur et sa gentillesse."

> Pour la mort de sa mère, en 2002

La veille des funérailles de sa mère, le 8 avril 2002, la reine avait tenu à remercier le pays pour son soutien et "l'amour et les hommages envers la Reine mère" dans un message télévisé. Elizabeth Bowes-Lyon s'était éteinte à l'âge de 101 ans, deux mois seulement après le décès de la princesse Margaret, soeur d'Elizabeth.

Une nouvelle fois vêtue de noir, la monarque avait confié depuis le château de Windsor qu'elle se sentait chanceuse que sa mère ait eu droit "à une vie longue et heureuse". "Elle avait une joie de vivre contagieuse, qu'elle a gardé jusqu'à la fin."

>> L'allocution de la reine d'Angleterre est à suivre en direct sur BFMTV ce dimanche à partir de 21 heures.

Nawal Bonnefoy