BFMTV

Stallone accusé d'agression sexuelle: "Cet incident n'est pas arrivé", assure son ex-femme

Sylvester Stallone, à la cérémonie des Oscars, le 28 février 2016

Sylvester Stallone, à la cérémonie des Oscars, le 28 février 2016 - Angela Weiss - AFP

Brigitte Nielsen, ex-femme de l'acteur, le défend en expliquant qu'elle était constamment auprès de lui au moment des faits présumés.

Brigitte Nielsen, ancienne épouse de Sylvester Stallone, s'est exprimée concernant l'accusation d'agression sexuelle qui pèse sur son mari. L'actrice danoise de 54 ans, mariée à l'acteur de 71 ans de 1985 à 1987, vient à son secours en affirmant que cette agression n'a pas pu se produire, prétendant avoir été à ses côtés sans interruption à l'époque des faits présumés.

Jeudi dernier, le média britannique Daily Mail a dévoilé un rapport de police faisant état du témoignage d'une jeune fille de 16 ans, recueilli en 1986. Celle-ci assurait avoir rejoint l'acteur, âgé de 40 ans à l'époque, dans sa chambre d'hôtel de Las Vegas où il se trouvait pour tourner Le Bras de fer. Là, ils auraient entamé un rapport sexuel avant qu'il ne convie son garde du corps à se joindre à eux. Aurait alors eu lieu un rapport à trois non consenti, contre lequel la victime présumée aurait décidé de ne pas porter plainte malgré son témoignage.

"Cet incident ne s'est pas produit", déclare Brigitte Nielsen à TMZ. "Durant l'été 1986, nous venions de nous marier. Sylvester et moi étions inséparables quand Le Bras de fer était tourné à Las Vegas."

La comédienne pointe du doigt ce qu'elle considère comme des incohérences: "L'article rapporte qu'à environ 20h30 durant le tournage du film cette personne raconte qu'elle était dans notre suite à l'hôtel Hilton (...) La plupart du temps, je le regardais tourner, puis nous dinions et nous retournions dans notre chambre. Personne n'était dans cette chambre avec lui, à part moi."

Un collègue vient à sa rescousse

Un témoignage appuyé par celui de David Mendenhall, jeune acteur avec qui Sylvester Stallone partageait l'affiche du Bras de fer. Selon le témoignage de la jeune fille, c'est lui qui lui aurait présenté la star. Une affirmation qu'il réfute:

"J'ai été choqué lorsque j'ai lu l'article du Daily Mail. Il est complètement faux que j'ai présenté une jeune fille inconnue de 16 ans à Monsieur Stallone près d'un ascenseur du Hilton, ni où que ce soit d'ailleurs (...) Les seules personnes que j'ai présentées à Monsieur Stallone sont des membres de ma famille qui me rendaient visite sur le plateau", confie-t-il à TMZ.

Le média américain assure également que la police de Las Vegas n'a pas de traces du document présenté comme le rapport de police dans l'article du média britannique.

Cette accusation présumée, niée par le principal intéressé, intervient alors qu'un tremblement de terre secoue Hollywood; depuis les révélations de l'affaire Weinstein, de nombreuses personnalités du cinéma américain telles que Brett Ratner, Kevin Spacey ou encore Dustin Hoffman sont visées par des accusations d'agressions sexuels, de harcèlements sexuels ou, dans certains cas, de viols.
B.P.