BFMTV

Brett Ratner, réalisateur de Rush Hour et X-Men, accusé d'agression sexuelle par six femmes

Brett Ratner aux Oscars en 2016

Brett Ratner aux Oscars en 2016 - Valerie Macon - AFP

Le Los Angles Times révèle ce mercredi 1er novembre les témoignages de six femmes, dont les actrices Olivia Munn et Natasha Henstridge, accusant le réalisateur américain de "harcèlement sexuel et comportement inapproprié".

Harvey Weinstein, James Toback, Kevin Spacey... Depuis que l'affaire Weinstein a éclaté à Hollywood, les témoignages arrivent de toutes parts et les masques de certaines stars tombent peu à peu. Ce mercredi 1er novembre, c'est au tour de Brett Ratner d'être la cible d'accusations de harcèlement sexuel. Le réalisateur de Rush Hour, Family Man, X-Men: l'Affrontement final ou Hercule, producteur également de succès comme The Revenant ou la série Prison Break, est au coeur d'une enquête cinglante du Los Angeles Times.

Dans son édition du jour, le quotidien américain révèle les témoignages de six femmes accusant Brett Ratner de "harcèlement sexuel ou comportement inapproprié". Parmi les victimes, la mannequin et comédienne Natasha Henstridge qui raconte qu'au début des années 1990, alors elle était âgée de 19 ans, le réalisateur l'a forcé à lui faire une fellation: "Il m'a physiquement forcé. A un moment, j'ai dû céder et il a fait son truc..."

"Tu ne veux pas devenir célèbre?"

Alors que de nombreuses actrices sont sorties de leur silence ces dernières semaines pour raconter le harcèlement et les agressions subies par de célèbres producteurs américains, le Los Angeles Times donne la parole à cinq autres victimes, qui comme Natasha Henstridge, portent de lourdes accusations contre Brett Ratner. Elles assurent que le réalisateur et producteur de 48 ans les a harcelées sexuellement aussi bien dans des lieux privés que sur des plateaux de tournage. 

Alors que Brett Ratner nie "catégoriquement" ces accusations par la voie de son avocat, le quotidien américain relaie le témoignage d'une autre victime, l'actrice Olivia Munn, devant qui le réalisateur se serait masturbé alors qu'elle venait lui apporter un repas dans sa caravane sur le tournage de Coup d'éclat en 2004. La comédienne avait déjà fait mention de cet épisode dans un livre six ans après, sans préciser l'identité du réalisateur. Quelques années plus tard, celui-ce se serait vanté de s'être masturbé à plusieurs reprises devant des magazines dont Olivia Munn faisait la couverture.

De son côté, l'actrice Jaime Ray Newman a raconté son voyage en avion avec Brett Ratner sur un vol Air Canada. Elle explique que le réalisateur a passé son temps à lui décrire avec lourdeur et force de détails explicites de quelle manière il souhaiterait avoir des relations sexuelles avec elle. Il lui aurait également montré des photos de sa compagne nue. L'actrice, vue dans de nombreuses séries américaines (Veronica Mars, Les Experts, NCIS...), assure avoir été très choquée par cette rencontre. 

"Weinstein en personne t'a couronné roi de porcs"

Eri Sasaki rapporte, elle, un incident survenu sur le tournage de Rush Hour 2 à Las Vegas en 2001. Figurante sur ce film, la jeune mannequin se souvient que le réalisateur s'est approché d'elle pour lui demander si elle voulait aller dans la salle de bain avec lui. Après avoir répondu par la négative, Brett Ratner lui a alors lancé: "Tu ne veux donc pas devenir célèbre?". Le réalisateur américain est revenu à la charge un ou deux jours plus tard, l'invitant à la rejoindre dans la salle de bain contre une réplique dans son film. Une "offre" que la jeune femme a déclinée.

Après la publication de cette enquête du Los Angeles Times, plusieurs actrices ont remercié les six femmes pour leur courage et leur témoignage. Sur Twitter, Asia Argento, qui accuse Harvey Weinstein de l'avoir violée, a notamment partagé une photo du producteur américain en compagnie de Brett Ratner, commentant: "Weinstein en personne t'a couronné roi des porcs, Brett Ratner. J'attends d'entendre tes mauvaises excuses pour tes crimes odieux".

Fabien Morin