BFMTV

House Of Cards: un trailer et une date de sortie pour la saison 5

Kevin Spacey dans la peau de Frank Underwood dans "House Of Cards"

Kevin Spacey dans la peau de Frank Underwood dans "House Of Cards" - Netflix

Netflix a profité de l'investiture de Donald Trump pour annoncer la suite de sa série à succès.

Frank Underwood pire que Donald Trump? C'est ce que semble sous-entendre Netflix. Vendredi, le service de streaming qui revendique 100 millions d'utilisateurs à travers le monde a annoncé le retour de House Of Cards, série à succès qui raconte les travers de la Maison Blanche et met en scène un chef d'Etat sans pitié, incarné à l'écran par Kevin Spacey.

Une série qui surfe sur l'actualité

Sur ses réseaux sociaux, la société américaine a profité de l'investiture du nouveau président des Etats-Unis pour publier le premier teaser de la saison 5, qui sera diffusée à partir du 30 mai.

"We make terror" ("Nous créons la terreur"), peut-on lire en légende.

Cet avant-goût, d'une trentaine de secondes, reflète à merveille l'atmosphère sombre du feuilleton. On y voit le drapeau américain, à l'envers, flotter au vent devant la Maison Blanche, tandis qu'un choeur d'enfants récite le serment d'allégence à la patrie. Glaçant.

Ce n'est pas la première fois que la série surfe sur l'actualité. En mai dernier, le compte Twitter de House Of Cards avait interpellé Manuel Valls dans un tweet ironique au sujet de la loi Travail. Avant cela en mars, c'est Michael Kelly, l'acteur qui incarne le Chef d'état-major de la Maison Blanche, qui avait affirmé que "Donald Trump n'aurait aucune chance face à Frank Underwood" face aux primaires républicaines.

Nawal Bonnefoy