BFMTV

Euphoria: ce que l'on sait de la première série pour ados de HBO

Zendaya dans "Euphoria"

Zendaya dans "Euphoria" - Capture d'écran HBO

Avec un casting de vedettes, une trame ultra-sombre et un décor lycéen, Euphoria s'annonce comme l'une des sensations télévisuelles de ce printemps.

À l'heure où les téléspectateurs du monde entier délaissent la télévision au profit des plateformes de streaming, les producteurs n'ont d'autres choix que de servir aux fans exactement ce qui marche. Ce qui, ces dernières années, inclut les séries pour adolescents remplies d'interdits. C'est ainsi qu'HBO vient d'annoncer Euphoria, sa première série pour ados, diffusée le 16 juin prochain.

La chaîne câblée annonce d'ailleurs la couleur en quelques lignes sur son site: la série suivra "un groupe de lycéens qui découvrent l'amour et l'amitié dans un monde de drogues, de sexe, de traumatismes et de réseaux sociaux." De quoi tenir tête à 13 Reasons Why et Elite, qui passionnent adolescents et jeunes adultes sur Netflix. Voici ce que l'on sait de ce futur phénomène sériel en 10 épisodes, porté par un casting de jeunes célébrités hollywoodiennes et produit par l'une des plus grandes stars du hip-hop actuel.

Casting jeune-friendly

Avant ce premier teaser, HBO n'avait diffusé que quelques secondes d'Euphoria, dans une bande-annonce globale de ses programmes de 2019. Juste assez pour dévoiler le visage de Zendaya, premier atout de la série. Car l'actrice de 22 ans est très appréciée du jeune public, qui la suit depuis ses débuts sur Disney Channel (dans la série Shake it Up). Récemment, on l'a vue dans la dernière - et très teenager - mouture de Spider-Man. 

D'après le magazine W, Zendaya interprétera Rue, une jeune femme de 17 ans "menteuse et toxicomane". Le site SeasonZero, qui a eu accès au script du pilote (ATTENTION SPOILERS), rapporte qu'un thérapeute lui diagnostique à 4 ans des troubles de l'attention, des troubles obsessionnels compulsifs, des troubles de l'anxiété et, peut-être de bipolarité." À la manière d'une Meredith Grey dans Grey's Anatomy, son personnage narre l'intégralité du show en voix-off. Une héroïne perturbée qui pourra peut-être servir un propos plus global: "(si elle est) bien menée, la série a le potentiel de changer les choses... et de vraiment aider les gens", estime le site. 

L'actrice sera - notamment - accompagnée de Jacob Elordi, beau gosse de la comédie romantique à succès de Netflix The Kissing Booth, et Maude Apatow, fille du réalisateur du même nom aperçue dans Girls. Des vedettes devant les caméras... et des méga-stars en coulisse. 

Car c'est Drake, l'un des plus grands noms de la scène hip-hop actuelle, qui sera co-producteur exécutif la série, aux côtés de son manager Future The Prince. La star de la musique n'est pas étrangère au monde des séries pour adolescents: bien avant de cartonner dans la chanson, il était l'une des stars de Degrassi: nouvelle génération

D'Israël aux États-Unis

Euphoria est la relecture américaine de la série israélienne du même nom, diffusée de 2012 à 2013. Selon W, les personnages de cette version originale incluaient "une adolescente qui s'essaye à la pornographie (...), un jeune gay recueilli par un couple bien plus âgé que lui, une jeune femme victime d'abus (...) et un adolescent qui concocte de nouvelles drogues". Le magazine américain rapporte que la publicité autour de la série jouait sur ce pan sombre, avec des slogans tels que "Où sont vos enfants en ce moment?".

Le secret autour de l'adaptation américaine étant bien gardé, rien n'indique que cette nouvelle trame sera similaire. Mais SeasonZero révèle que comme sa grande soeur moyen-orientale, Euphoria 2019 penchera vers le polar (NOUVEAU SPOILER): dès le premier épisode, Rue annonce que l'un de ses camarades est mort, et qu'elle en est visiblement responsable. 

Fabrique de séries cultes

Le simple fait qu'HBO se frotte au teen-drama est, en soi, une petite révolution télévisuelle. Depuis des années, la chaîne câblée se démarque de ses concurrentes en misant sur des séries ultra-qualitatives, souvent précurseures, qui ont pour beaucoup laissé une trace indélébile dans l'histoire de la fiction télé: Oz, Les Soprano, Sex And The City ou plus récemment Game of Thrones Westworld, et Big Little Lies. Surtout, HBO est connue pour ses contenus très adultes, où violence, sexe et interdits en tout genre sont (crûment) montrés. Une politique qu'on penserait difficilement compatible avec une série destinée à un jeune public. 

Mais peut-être Euphoria, programme sur les ados, ne s'adresse-t-il pas qu'à eux. SeasonZero estime ainsi qu'à côté, "Skins et 13 Reasons Why ressemblent à du gâteau". Rendez-vous en juin pour une première part. 

Benjamin Pierret